Internet: 7,5 millions de consommateurs, victimes de la fracture numérique, privés de haut débit

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Internet: 7,5 millions de consommateurs, victimes de la fracture numérique, privés de haut débit

Publié le 26/09/2017 à 15:48 - Mise à jour à 16:04
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Cheval de bataille d'Emmanuel Macron et du gouvernement d'Edouard Philippe, le "plan France très haut débit", qui doit permettre de fournir un accès à un Internet de qualité d'ici 2022, est bien plus difficile à mettre en place que prévu. Selon une étude UFC-Que Choisir, ce plan est voué à l'échec. Pire, il pourrait même agrandir les inégalités face à Internet et donc accentuer la fracture numérique.

"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits". Mais quand il s'agit d'Internet, c'est une autre histoire. Le président Emmanuel Macron et le Premier ministre Edouard Philippe en ont fait l'un de leurs principaux axes de travail en ce début de mandat. Mais leurs espérances, les attentes de la population et ce qu'il pourra être réellement fait s'entrechoquent.

Avec son "plan France très haut débit", le gouvernement entend couvrir d'ici 2022 l'intégralité du territoire française en Internet de qualité. Mais l'UFC-Que Choisir a diffusé ce mardi 26 une étude où ce projet est décrit comme illusoire.

Selon cette association, à l'heure actuelle, 11,1% des consommateurs "sont inéligibles à un Internet de qualité". Ce qui représente 7,5 millions de personnes. Les premières touchées sont sans surprise celles résidant dans les zones rurales et reculées. Ainsi, les habitants des communes de moins de 1.000 habitants sont les premières victimes de la fracture numérique.

Fracture numérique qui ne devrait, toujours selon l'UFC-Que Choisir, que s'accentuer avec les travaux des déploiements des réseaux de nouvelle génération (fibre optique, câble, etc…). Et le rythme de ces fameux déploiements ne devrait pas permettre d'atteindre les 100% en 2022… mais plus vers 2035. Soit 13 ans plus tard.

Outre les inégalités concernant l'accès même à Internet, ce sont les risques de voir flamber les prix des abonnements -notamment des offres ADSL- qui inquiètent. "Le coût d’accès pour un opérateur au réseau d’un concurrent est jusqu’à deux fois plus élevé pour la fibre que pour l’ADSL, ce qui pourrait porter à 40 euros le prix de base d’un abonnement Internet (un tiers de plus qu’aujourd’hui)", précise ainsi l'UFC-Que Choisir.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Selon l'UFC-Que Choisir, 49,7% de la population avait accès au très haut début 2017.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-