Le travail le dimanche a concerné 18% des salariés en 2015

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le travail le dimanche a concerné 18% des salariés en 2015

Publié le 23/12/2016 à 19:41 - Mise à jour à 20:32
©Hussein Samir/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Selon des données du ministère du Travail, publiées ce vendredi, quelque 18% des salariés (4,2 millions de personnes) ont travaillé au moins un dimanche par mois en 2015. Les professions de la sécurité et de la santé étaient les premiers concernés.

Quelque 18% des salariés, soit 4,2 millions, ont travaillé au moins un dimanche par mois en 2015, et ce travail était souvent associé à celui du samedi et à des horaires tardifs, selon des données du ministère du Travail publiées ce vendredi 23.

En moyenne sur l'année 2015, 21% des actifs occupés (18% des salariés, 37% des non-salariés, soit 5,3 millions de personnes) ont travaillé au moins un dimanche par mois, sur leur lieu de travail, à leur domicile ou ailleurs. Environ 12% des salariés ont travaillé au moins deux dimanches.

Les employés sont les plus concernés (24%), "en raison notamment de leur place dans les activités de service, assurées en partie ce jour-là", explique la Dares. La propension à travailler le dimanche est plus élevée chez les femmes (19,4% contre 17,6% chez les hommes) et les jeunes (21%), détaille cette enquête de la Dares.

Les professions de la sécurité et de la santé sont les premiers concernés: 46% des salariés du domaine de la santé travaillent au moins un dimanche par mois, et 31% au moins deux par mois pour assurer la permanence de soins. Viennent ensuite les professions assurant "la continuité de la vie sociale": 32% de salariés de l'hôtellerie-restauration, des transports, du commerce, de la culture ou des loisirs travaillent le dimanche. Dans le commerce, où 17% des salariés travaillent le dimanche, les boulangers et pâtissiers sont les plus sollicités.

L'étude souligne que le travail dominical va le plus souvent de pair avec celui du samedi (pour 92% des salariés travaillant le dimanche) et avec des horaires tardifs ou variables d'une semaine sur l'autre.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


En 2015, environ 12% des salariés ont travaillé au moins deux dimanches.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-