Lidl vend du Cognac à moins de 20 euros, colère chez les vignerons

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Lidl vend du Cognac à moins de 20 euros, colère chez les vignerons

Publié le 02/03/2018 à 10:12 - Mise à jour à 10:21
© HAKOB BARBERYAN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le géant allemand de la grande distribution a commercialisé une bouteille de Cognac XO au tarif dérisoire de 19,99 euros. L'entreprise a probablement imposé des négociations très dures à des producteurs qui ont traversé une passe difficile en 2016.

L'offre est alléchante pour les consommateurs, mais elles ne passent pas pour les vignerons. La chaîne de grand magasin Lidl propose à la vente une bouteille de cognac XO pour la somme dérisoire de 19,99 euros les 50 centilitres. A titre de comparaison, et bien que les tarifs peuvent afficher d'importantes variations, la bouteille de 70 centilitres (un autre format standard) s'achète plutôt aux alentours de 80 à 100 euros. Parfois le double.

Pour les vignerons, vendre une bouteille de cognac à ce tarif –et donc l'acheter à un producteur à un tarif encore inférieur– est un acte symptomatique des déséquilibres entre la grande distribution et les producteurs dans le secteur agricole. Les représentants de l'AOC Cognac ont fait part de leur désapprobation face à une offre commerciale qui met en avant un tarif qui n'est pas viable pour les vignerons.

Mais comment Lidl a-t-il réussi ce tour de force commercial? La loi interdit en effet (hors exception comme les soldes) de vendre un produit moins cher que son coût d'achat.

Lire aussi: A Cognac, les alambics dopent le tourisme d'hiver

L'entreprise explique seulement que le stock de cognac a été acheté il y a un an, à l'époque où les cours du cognac étaient plus bas qu'ils ne le sont actuellement. Possible, mais insuffisant pour expliquer comment le magasin peut afficher un prix quatre ou cinq fois plus bas que la concurrence, à contenance égale.

L'hypothèse privilégiée (mais qui n'a pas été confirmée par Lidl) est celle de viticulteurs ayant accepté de brader leurs vieux stocks pour s'assurer un minimum de trésorerie, les exploitations de Cognac ayant été durement impactées par les conditions climatiques de l'année 2016 et plusieurs épisodes de grêle. Face au besoin urgent de faire rentrer du cash pour faire face aux charges, ils auraient pu céder à la proposition du géant allemand de la grande distribution.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Lidl a probablement profité d'une mauvaise passe des producteurs.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-