Logement: quelle est la priorité des Français?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Logement: quelle est la priorité des Français?

Publié le 06/03/2018 à 10:47 - Mise à jour à 10:56
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors que seules les grandes lignes du projet de loi logement sont connues, le réseau immobilier Foncia a publié ce mardi une étude sur les priorité des Français quant à l'achat d'un logement. Le point le plus important semble être, sans surprise, le prix.

Près de la moitié des Français souhaitent déménager selon une récente étude publiée par le réseau immobilier Foncia ce mardi 6. L'organisation s'est intéressée à leurs priorités en matière de logement.

Sans grande surprise, les Français s'attardent en premier lieu sur le prix: 59% d'entre eux y sont en effet sensibles.

A voir aussi: Immobilier - Les taux continuent de baisser... mais ne compensent pas la hausse des prix

La recherche d'un nouveau logement n'est d'ailleurs pas aisée pour une bonne partie des Français, surtout dans les régions Occitanie (54%), Provence-Alpes-Côte d'Azur (51%) et Ile-de-France (48%) et pour les personnes âgées de 35 à 49 ans (51%) ou encore les familles de trois personnes ou plus (48%).

Le sondage affirme ainsi que 80% des personnes interrogées trouvent les prix trop élevés, ce qui les freine donc à se lancer dans l'achat d'un nouveau logement.

Pourtant les taux ont continué de baisser en février 2018 selon l'observatoire Crédit logement/CSA. Ils ont diminué pour atteindre 1,47% en moyenne contre 1,49% en janvier 2018. Ce devrait être une bonne nouvelle pour les personnes aspirant à devenir propriétaires.

Mais le prix de l'immobilier lui continue d'augmenter et particulièrement dans les zones tendues comme l'Ile-de-France par exemple. L'achat d'un logement est donc toujours de plus en plus cher ce qui explique les conclusions de l'étude du réseau Foncia.

La solvabilité des potentiels acheteurs est en effet dégradée par cette hausse de l'immobilier: la durée moyenne d'un prêt a atteint 218 mois, soit un peu plus de 18 ans. En 2017, devenir propriétaire nécessitait en moyenne une durée de prêt inférieure de quatre mois.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Si près de la moitié des Français veut déménager, acheter un logement se révèle difficile: en grande partie à cause des prix trop élevés.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-