Nissan: le directeur exécutif Carlos Ghosn passe la main à Hiroto Saikawa

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Nissan: le directeur exécutif Carlos Ghosn passe la main à Hiroto Saikawa

Publié le 23/02/2017 à 08:22 - Mise à jour à 08:23
©Loic Venance/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Directeur exécutif chez Nissan depuis 16 ans, Carlos Ghosn a décidé de passer le relais à son co-PDG, Hiroto Saikawa, afin de concentrer sur l'alliance avec Renault.

"Je vais continuer de superviser et guider l'entreprise". Carlos Ghosn, directeur exécutif de Nissan depuis 16 ans, a décidé de prendre du recul pour mieux se concentrer sur l'alliance avec Renault. Il ne va cependant pas trop s'éloigner, et garder un rôle important au sein de l'entreprise japonaise, puisqu'il reste président du conseil d'administration.

Hiroto Saikawa prendra le relais le 1er avril. Le Japonais n'est pas un inconnu chez Nissan. Loin de là. Présent dans le groupe depuis 1977, il a récemment été promu co-PDG, quand Mitsubishi Motors avait rejoint l'alliance Renault-Nissan. Il est également président de l'Association des constructeurs automobiles japonais, et a déjà été membre du conseil d'administration pendant dix ans, entre 2006 et 2016.

Si Carlos Ghosn ne s'éloigne pas trop de Nissan, c'est quand même un tournant dans sa carrière au Japon, qu'il a rejoint en 1999 pour redresser le constructeur automobile japonais (il a été nommé PDG en 2001), alors au bord de la déroute, et l'amener à la réussite qui est la sienne aujourd'hui, avec un chiffre d'affaires de près de 100 milliards d'euros.

"Ce changement programmé va me permettre de consacrer plus de temps et d'énergie pour gérer l'évolution stratégique et opérationnelle de l'alliance ainsi que son expansion", a expliqué Carlos Ghosn dans un communiqué publié par Nissan Moto.

Pour mener à bien l'alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn va se concentrer sur la remise en forme de Mitsubishi Motors après le scandale de fraude de l'an dernier. L'objectif sera ensuite, chez Renault, de poursuivre sur la lancée de 2016 et son bénéfice record, afin d'atteindre d'ici 2022 un chiffre d'affaires de 70 milliards d'euros.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Arrivé au Japon en 1999, Carlos Ghosn était PDG de Nissan depuis 2001.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-