Nouvel impôt: les avantages des comités d'entreprise pourraient être fiscalisés

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Nouvel impôt: les avantages des comités d'entreprise pourraient être fiscalisés

Publié le 02/11/2018 à 13:00 - Mise à jour à 13:08
© ERIC CABANIS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un amendement a été voté mardi soir pour imposer des cotisations sociales et une fiscalisation des avantages versés aux salariés par les comités d'entreprises (billets pour des parcs d'attraction, aides aux vacances...). Le texte doit encore être validé par le Sénat.

Ils représentent un gain souvent apprécié pour les salariés et échappaient jusque-là aux prélèvements fiscaux. Ce ne sera plus le cas. Un amendement voté mardi 30 octobre au soir à l'Assemblée nationale dans le cadre du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) instaure la mise en place de cotisations et d'impôts sur les aides versées par les comités d'entreprise.

Ces aides sont, le plus souvent, des avantages en nature pour des activités culturelles comme des entrées gratuites ou à prix réduits dans des parcs d'attraction, ou des aides pour les vacances d'un ménage ou des enfants (par exemple dans une colonie en partie financée via ces aides).

L'amendement prévoit cependant une exonération de cotisation pour les aides dont le montant cumulé est inférieur à 331 euros, le double si le salarié bénéficiaire a au moins un enfant. De plus les chèques vacances ne sont pas concernés et continueront à être totalement exonérés quel que soit le montant.

Voir aussi - Pouvoir d'achat: le gouvernement entend la colère des Français mais maintient son cap fiscal

L'auteur de l'amendement, le député Paul Christophe (Agir – Droite, proche de la majorité) explique que le but est de "graver dans la loi l'exonération jusqu'à 331 euros" qui était, selon lui, "plus ou moins bien appliquée par l'administration (fiscale)". L'évolution représente malgré tout une charge fiscale nouvelle pour les ménages qui dépasseront ce seuil.

Le texte doit maintenant être validé par le Sénat avant de revenir à l'Assemblée nationale, et peut donc encore être retiré. Si le processus va jusqu'au bout, ces nouvelles dispositions rentreront en vigueur le 1er janvier 2019.

Lire aussi:

Evasion fiscale: les banques responsables seront poursuivies annonce Darmanin

Antilles: le plafond de l'abattement fiscal va diminuer, annonce Macron

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les aides des comité entreprise, comme celles versées pour les vacances, pourraient être fiscalisés.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-