Nucléaire: EDF suggère de ne pas fermer d'autres centrales avant 2029

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Nucléaire: EDF suggère de ne pas fermer d'autres centrales avant 2029

Publié le 30/01/2018 à 16:45 - Mise à jour à 16:53
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Si Fessenheim devrait fermer en 2018, EDF a annoncé mardi qu'elle suggérait d'attendre au moins l'année 2029 pour envisager l'arrêt de l'activité sur un autre site. Ce conseil intéressé intervient en pleine discussion gouvernementale sur les prévisions énergétiques des dix prochaines années.

Si la France devrait à terme bel et bien finir par sortir du nucléaire, mieux vaut s'armer de patience. Le groupe EDF a annoncé, par la voix de Philippe Sasseigne son responsable du parc nucléaire, qu'il propose, après Fessenheim, de fermer les prochains réacteurs nucléaires "à partir de 2029".

Cette déclaration intervient à un instant choisi: c'est en effet en ce moment que le gouvernement travaille sur la programmation pluriannuelle de l'énergie –dite "PPE"– qui doit préciséer d'ici fin 2018 les objectifs énergétiques de la France jusqu'en 2028. Avancer la date de 2029 annonce clairement la couleur pour EDF: pas de fermeture de centrales souhaitée dans les prévisions gouvernementales.

Lire aussi: Fessenheim: la cellule consacrée aux emplois de sous-traitance entame son travail de diagnostic

Rien n'indique que le gouvernement va suivre ce "conseil'. Cependant, Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire avait déjà dû reculer, en novembre 2017, l’échéance de 2025 pour réduire de quelque 75 % à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité en France.

La centrale nucléaire de Fessenheim, qui génère selon les estimations environ 2.000 emplois directs et indirects, a été confirmée pour 2018. Le site était la plus vieille centrale nucléaire française encore en activité, ayant été mise en service le 1er janvier 1978.  EDF devrait normalement toucher 400 millions d'euros d'indemnités de la part de l'Etat pour sa fermeture définitive, exigée depuis une dizaine d'années.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




EDF suggère d'attendre au moins dix ans avant de fermer une nouvelle centrale.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-