Originalité, audace et innovation: le palmarès des prix Montgolfier 2016

Originalité, audace et innovation: le palmarès des prix Montgolfier 2016

Publié le 18/03/2016 à 14:24 - Mise à jour à 15:08
©Industrie France
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): PP
-A +A

La Société d'encouragement pour l'industrie nationale a remis jeudi soir les prix Montgolfier 2016 récompensant des entreprises au concept original et audacieux ayant réussi. L'objectif de l'association est de faire connaître ces pépites françaises qui participent au dynamisme du pays.

"Célébrer les chefs d'entreprises en pleine croissance et qui sont les moteurs du dynamisme" économique de la France. Voilà l'objectif des prix Montgolfier, couplé à celui de faire connaître et reconnaître des initiatives originales et novatrices, tel que le résume le président de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale Olivier Mousson. Des récompenses qui ont été remises par l'association jeudi 17 dans ses très chics locaux de la place Saint-Germain des Prés, dans le VIe arrondissement de Paris.

Des LED novatrices d'Effilux aux biomatériaux en chanvre d'APM, en passant par la dépollution "clé en main" de Valgo, le palmarès 2016 de la Société est en effet un petit concentré de concepts novateurs ayant réussi. Tous ou presque se revendiquent ainsi leaders européens, voire mondiaux, ou en passe de le devenir.

A l'instar de Valgo, qui a récemment fait parler d'elle pour son chantier de dépollution et de développement de la friche Petroplus de Petit-Couronne, près de Rouen (Seine-Maritime). Rien de moins que le plus grand du genre actuellement en France, rappelle son président François Bouché. Voulant à tout prix éviter l'image du fossoyeur profitant du malheur des autres ("Plus de 300 usines ferment chaque année en France, c'est alarmant", souligne-t-il), cet ingénieur de formation se dit très attaché à la dimension sociale de ce site au sein duquel trois générations de salariés de la région rouennaise ont travaillé. Au terme des opérations de dépollution et de réindustrialisation les lieux devraient accueillir 400 à 500 emplois, soit un nombre comparable à celui du temps où la raffinerie fonctionnait encore.

 

Le palmarès des prix Montgolfier 2016:

- Frédéric Dussaut, Président de Origalys Electrochem, lauréat du Comité des Arts Chimiques

- Jean-Philippe Blanchot, gérant et Arnaud Mestivier, directeur commercial d’Effilux, lauréats du Comité des Arts Physiques

- Didier Vagnaux, Président et Raphaël Berthoud, Général Manager d’Automotive Performance Materials (APM), lauréats du Comité des Arts Mécaniques

- François Bouché, Président de Valgo, lauréat du Comité des Arts Economiques

- Antoine Hubert, Président de Ynsect, lauréat du Comité Agriculture et Industries Agroalimentaires

- Emmanuelle Andrieux Lefevre, dirigeante de la Maison du vitrail, lauréate du Comité Constructions et Beaux-Arts

- Sylvain Maillard et Florian Deloppinot, co-gérants d’Alantys Technology, lauréat du Comité Commerce, Transports Tourisme

- Guillaume Monteux, Président de miLIBRIS, lauréat du Comité de la Communication et de la Formation

 

Auteur(s): PP

PARTAGER CET ARTICLE :

Les lauréats des prix Montgolfier 2016.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-