Panne à Montparnasse: la SNCF va perdre gros au profit des compagnies aériennes, de bus ou de covoiturage

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Panne à Montparnasse: la SNCF va perdre gros au profit des compagnies aériennes, de bus ou de covoiturage

Publié le 01/08/2017 à 16:47 - Mise à jour à 17:11
© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Suite à la panne qui a paralysé la gare Montparnasse, à Paris, ces derniers jours, la SNCF, qui va devoir indemniser plusieurs milliers de voyageurs. La facture risque d'être salée. Les compagnies aériennes, de bus ou encore de covoiturage, elles, se frottent les mains.

Des milliers de Français se sont retrouvés bloqués à la gare Montparnasse, à Paris, depuis dimanche 30, suite à la panne qui a immobilisé la plupart des trains pendant plusieurs jours. La facture pour la SNCF, qui a promis de rembourser les billets des voyageurs concernés, s'annonce salée.

Au total, 55.000 voyageurs dimanche et 30.000 lundi sont à indemniser, a rapporté Europe 1, en plus des coupons de 20 euros qui ont été distribués aux passagers pour payer des taxis, l'incident de ce week-end devrait coûter plusieurs millions d'euros à la SNCF.

De leur côté, les autres moyens de transports tel que l'avion, les bus ou les covoiturages se frottent les mains."On se rend compte, et ce n'est pas la première fois, que des clients de la SNCF viennent chez nous. On avait déjà eu des pics de fréquentation assez incroyables lors des grèves de la SNCF", a expliqué au micro d'Europe 1 Yvan Lefranc-Morin, le directeur France de Flixbus. En effet, les compagnies de bus Transdev ou Flixbus ont pu bénéficier d'une hausse des réservations allant jusqu'à 30% au départ de Paris.

La compagnie de covoiturage Blablacar a, elle aussi, pu profiter de 15% de réservations supplémentaires. Même son de cloche pour les compagnies aériennes. Tous les vols à destination de Nantes, Brest, Rennes et Bordeaux affichaient complets chez Air France depuis le début de la panne, tout comme les vols au départ de Nantes en direction de la capitale.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Alors que la facture risque de s'élever à plusieurs millions pour la SNCF, les moyens de transports parallèles ont tous vu leur réservation explosée.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-