Prime exceptionnelle exonérée de charges: qui seront ceux qui en profiteront?

Prime exceptionnelle exonérée de charges: qui seront ceux qui en profiteront?

Publié le 13/12/2018 à 13:00 - Mise à jour à 13:58
©Images Money/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La prime exceptionnelle que les entreprises peuvent verser à leur salariés reste encore floue. Elle risque surtout de ne concerner que les grandes entreprises comme le confirment les premières annonces.

Le président de la République, lors de son allocution du lundi 10 décembre, a demandé aux entreprises privées de faire un geste en versant une prime de fin d'année pour les salariés. Et selon les premiers retours du terrain, si certaines entreprises vont effectivement accorder un bonus bienvenu à leurs employés, mieux vaut travailler dans une grosse société que dans une TPE pour espérer voir son pouvoir d'achat augmenter.

Cette prime doit être défiscalisée (elle ne rentrera pas l'impôt sur le revenu) et désocialisé (exonérée de charges sociales), à hauteur de 1.000 euros. Mais malgré l'avantage fiscal, peu de petites entreprises franchiront le pas de cette démarche qui ne repose que sur le volontariat.

Selon le représentant du Medef Occitanie, cité par La Dépêche du Midi, "le nombre de petites et moyennes entreprises qui pourra (verser une prime, NDLR) sera sans doute à la marge. Il faut en être capable, c’est-à-dire avoir de la visibilité sur son chiffre d’affaires, ce qui n’est pas forcément possible avant le 31 décembre par exemple. Puis il faut la trésorerie disponible immédiatement. Dans le contexte actuel, avec les dernières semaines, autant dire que c’est difficile".

Lire aussi - Prime de Noël: date, conditions, montant

Et les noms des premières entreprises qui ont déjà annoncé un geste ne laissent guère de doutes sur la tendance: Total versera 1.500 euros à tous ses salariés, et Orange donnera entre 500 et 1.000 euros à ses salariés gagnant moins de 30.000 euros annuels. Altice (télécom), Publicis (communication) ou Kering (luxe) feront de même. Pas sûr que les petites entreprises du BTP ou du service à la personne en face autant. Et pas sur que les salariés de Publicis ou de Kering aient battu le pavé ou tenu des barrages depuis le 17 novembre. Après la hausse du Smic qui n'en est pas vraiment une, et qui ne concernera pas tous les Smicards, c'est donc bien le risque d'une mesure qui "tapera à côté" de son objectif –augmenter le pouvoir d'achat des salariés les plus modestes– qui est en train de se profiler.

Voir aussi:

Macron: 100€ de plus pour le Smic? Pourquoi c'est faux

Allocution de Macron: réactions de nombreux politiques, "trop d'entourloupes" selon Besancenot

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

La prime exonérée de charges concernera surtout les salariés de grandes entreprises.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-