Saint-Tropez: l'Etat ferme deux aéroports aux vols hors espace Schengen

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Saint-Tropez: l'Etat ferme deux aéroports aux vols hors espace Schengen

Publié le 14/11/2016 à 15:28 - Mise à jour à 15:38
©Les Chatfield/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le gouvernement a décidé de fermer les aéroports de La Môle-Saint-Tropez et du Castellet aux avions en provenance ou à destination de pays non-membres de l'espace Schengen. Le président de la région PACA, Christian Estrosi a dénoncé "un coup dur pour le tourisme".

L'Etat a décidé de fermer deux aéroports aux avions en provenance ou à destination de pays hors Schengen. Il s'agit de La Môle-Saint-Tropez et du Castellet. Le gouvernement a pris cette décision afin de faire des économies en supprimant les postes frontières des deux aéroports dont le trafic est relativement faible. Ils sont connus pour accueillir une clientèle qui se déplace en jet privé.

Cette mesure ne concerne pas uniquement ces deux aéroports varois. Au total 13 aéroports en France seront privés de douaniers.

Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur Christian Estrosi s'est insurgé dans le quotidien Nice Matin: "je demande au Premier ministre, Manuel Valls, de suspendre sans délais cette décision".  Il a dénoncé une "décision inconséquente, vrai coup dur pour le tourisme et l'économie régionale".

En effet, la clientèle hors Schengen représente 30% du chiffre annuel du secteur d'après les chiffres de l'UMIH PACA. Ces plateformes accueillent souvent une clientèle VIP, des touristes d'affaires qui proviennent de Grande-Bretagne, de Suisse, des États-Unis ou encore de Russie. Désormais, ils ne pourront plus atterrir dans les deux aéroports emblématiques de la région PACA.

D'après une étude citée par Le Parisien, un passager étranger qui arrive à Saint-Tropez dépense environ 1.700 euros sur place et chaque jour. Il reste en moyenne cinq jours, l'économie risque donc d'en prendre un coup.

L'Union des aéroports français (UAF) avait déjà dénoncé la "suppression brutale" de ces points de passage mettant fin pour elle au tourisme d'affaire en provenance ou à destination de pays hors Schengen. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

La clientèle hors Schengen représente 30% du chiffre annuel du secteur de la région PACA.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-