Votre banque fait faillite, allez-vous tout perdre?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Votre banque fait faillite, allez-vous tout perdre?

Publié le 04/07/2018 à 14:57 - Mise à jour à 15:07
©Images Money/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Il y a dix ans, la banque américaine Lehman Brothers faisait faillite sans que l'Etat fédéral n'intervienne. Un tel scénario est possible en France, mais l'Etat a prévu un fond de garantie qui assure vos économies... jusqu'à un certain niveau.

Des files d'attente au guichet, des distributeurs qui ne distribuent le cash qu'aux compte-gouttes, et un patrimoine qui devient impossible à débloquer avant, peut-être de disparaître. Un scénario de fin du monde, celui de la faillite d'une banque et la ruine théorique de tous ses clients. Un cas de figure qui n'a rien d'inédit: il y a dix ans, Lehman Brothers annonçait sa faillite et l'Etat américain ne bougera le petit doigt pour aider l'établissement.

En France, en principe la question d'une éventuelle ruine ne se pose pas, au moins pour les modestes patrimoines. Le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (voir ici) est chargé d'indemniser les épargnants français en cas de faillite de leur banque à hauteur de 100.000 euros par déposant, et par banque (en cas d'une faillite en cascade) pour l'ensemble des produits d'épargne.

Les livrets qui remplissent un objectif social (livret A, livret d'épargne populaire, LDDS), conformément à la législation européenne, bénéficient d'une garantie indépendante d'un même montant.

Voir aussi: Les fusions entre grandes banques européennes, un "serpent de mer"

Autrement dit, un particulier qui possède 100.000 euros de patrimoine sur des livrets bancaires, un PEA ou même avec des chèques non encaissés, le tout cumulé avec un livret A au plafond de 22.950 euros et 12.000 euros sur son LDDS se verra intégralement couvert en cas défaillance des banques. Au-delà, les sommes placées dans des établissements financiers rayés de la carte seront perdus.

Enfin, il existe une garantie particulière pour les dépôts "exceptionnels", par exemple une somme transitant sur un compte courant suite à la vente d'un bien immobilier ou d'un héritage. Ceux-ci sont garantis à hauteur de 500.000 euros s'ils ont été déposés au plus tôt trois mois avant la défaillance.

En 1993, le Crédit lyonnais s'est retrouvé en situation de faillite. En 1995, l'Etat a finalement décidé de renflouer la banque. Le fonds de garantie français est doté d'environ 3,6 milliards d'euros.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un fonds public garantit les dépôts des épargnants... jusqu'à une certaine limite.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-