Bitcoin: Twitter sur le point de bannir les publicités pour les cryptomonnaies

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Bitcoin: Twitter sur le point de bannir les publicités pour les cryptomonnaies

Publié le 20/03/2018 à 10:58 - Mise à jour à 11:03
© Leon NEAL / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Twitter serait sur le point de bannir les publicités vantant les cryptomonnaies sur son site. Le réseau social jugerait ces placements financiers trop dangereux.

Après Facebook et Google, c'est au tour d'un autre géant d'Internet de freiner l'expansion des cryptomonnaies. Twitter serait en effet en passe d'interdire la publicité pour de tels placement financiers.

Selon le site d'information britannique Sky News, le réseau social à l'oiseau bleu bannira de telles campagnes publicitaires dès le lundi 2 avril prochain.

A voir aussi: Faut-il investir dans le bitcoin?

Les publicités vantant les mérites des levées de fonds en cryptomonnaies (appelées ICO), ou même les token (des jetons 2.0 utilisés pour les levées de fonds) et les portefeuilles de cryptomonnaies sont en effet jugées trop dangereuses par le réseau social.

Ce marché très récent est encore assez peu réglementé et donc en proie à des abus.

Facebook et Google ont eu aussi banni ce genre de campagnes publicitaires. Si le moteur de recherche a évoqué les mêmes raisons qui pousseraient Twitter à prohiber ces publicités, Facebook semble avoir une autre idée en tête.

Le réseau social voudrait en effet créer sa propre cryptomonnaie et c'est pour cela que l'entreprise de Palo Alto a décidé de supprimer les publicités du genre de son site en janvier dernier.

La cryptomonnaie la plus connue, en tout cas de nom, est le Bitcoin. C'est une monnaie virtuelle indépendante des administrations de régulation habituelles qui s'achète sur une plateforme spécialisée.

Le Bitcoin, comme les autres cryptomonnaies, est en grande majorité une monnaie servant à la spéculation et peu de personnes font de réels achats avec. Ces devises sont cependant très volatiles et donc les placements sont très risqués car il n'existe aucune régulation.

Ainsi le Bitcoin était en pleine expansion en novembre dernier et dépassait pour la première fois le seuil des 10.000 dollars et frôlait même les 20.000 dollars en décembre. Mais au début du mois de février dernier, la monnaie passait sous les 6.400 dollars: une chute considérable pouvant faire perdre beaucoup d'argent.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Comme Facebook et Google, Twitter serait sur le point de bannir les publicités pour les cryptomonnaies de son site.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-