Brexit: Obama confiant en une sortie "ordonnée" de la Grande-Bretagne

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Brexit: Obama confiant en une sortie "ordonnée" de la Grande-Bretagne

Publié le 08/07/2016 à 11:16 - Mise à jour à 11:17
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Barack Obama a plaidé ce vendredi pour un Brexit "ordonné". Le président américain s'est ainsi dit confiant "dans l'aptitude du Royaume-Uni et de l'UE à négocier".

Le président américain Barack Obama s'est dit confiant ce vendredi 8 en une sortie "ordonnée" de la Grande-Bretagne de l'UE, le Brexit, afin de préserver la "stabilité financière" et la "croissance mondiale".

"Quelles que soient les difficultés, j'ai confiance dans l'aptitude du Royaume-Uni et de l'UE à négocier une transition ordonnée vers une nouvelle relation, alors que tous nos pays restent concentrés sur la stabilité financière et la croissance de l'économie mondiale", écrit Barack Obama dans une tribune publiée par le quotidien Financial Times.

Par ailleurs, de l'autre côté de l'Atlantique, c'est bien une femme qui devrait succéder à David Cameron et devenir la deuxième à diriger le gouvernement britannique après Margaret Thatcher, les députés conservateurs ayant retenu jeudi 7 deux candidates, la ministre de l'Intérieur Theresa May et la secrétaire d'Etat à l'Energie Andrea Leadsom, pour briguer ce poste.

Aucun des deux ténors tories de la campagne en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'UE ne prendra donc la suite de M. Cameron: l'ancien maire de Londres Boris Johnson ne s'était pas présenté et Michael Gove, le ministre de la Justice, n'a obtenu que 46 voix au deuxième et dernier tour de scrutin.

Un total de 199 des 329 députés conservateurs ont en revanche voté jeudi pour la ministre de l'Intérieur Theresa May, qui est arrivée en tête devant Andrea Leadsom, celle-ci ayant recueilli 84 suffrages.

Eurosceptique notoire, même si elle avait rejoint le camp du maintien dans l'UE, Mme May fait figure de candidate de consensus pour rassembler des tories divisés après l'âpre campagne référendaire. Andrea Leadsom a, quant à elle, été une des figures de proue du camp du Brexit.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


"Tous nos pays restent concentrés sur la stabilité financière et la croissance de l'économie mondiale", a rappelé Barack Obama.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-