Crocs ferme ses dernières usines... mais continuera d'exister

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Crocs ferme ses dernières usines... mais continuera d'exister

Publié le 11/08/2018 à 16:50 - Mise à jour à 16:51
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

L'entreprise Crocs, qui fabrique des chaussures colorées en plastique, a annoncé la fermeture de ses deux dernières usines. La société, qui dégage de fortes marges, va externaliser toute sa production.

L'entreprise a fait le choix radical d'externaliser l'ensemble de sa production, ce qui ne signifie pourtant pas sa disparition. Crocs, la marque de célèbres chaussures colorées en plastique a annoncé qu'elle allait fermer ses deux dernières usines produisant en son nom propre ses produits. La société américaine, basée au Colorado, va se séparer d'une unité de production en Italie et de la seconde au Mexique.

Crocs ne fabriquera plus de chaussures… mais continuera à en vendre, tout simplement en confiant la fabrication de l'ensemble de ses produits à des sous-traitants, la maison-mère se concentrant uniquement sur l'innovation.

Le choix est certes radical, mais correspond aux orientations stratégiques prises après une très mauvaise passe de la marque. Très durement touchée par la crise de 2007-2008, l'entreprise a été renflouée par la banque d'investissement Blackstone à hauteur de 200 millions de dollars avec une stratégie consistant à se séparer des usines et d'évoluer vers la sous-traitance.

Lire aussi: Les Crocs à talons en rupture de stock (photos)

Et, d'un point de vue purement financier, les résultats sont là: l'entreprise a réalisé (selon ses déclarations) 30,5 millions de dollars de profit sur le seul deuxième trimestre de l'année 2018. C'est deux fois plus qu'il y a un an à la même période. L'entreprise a, de plus, fait un geste envers ses actionnaires en rachetant pour six millions de dollars ses propres actions, ce qui stimule à la hausse le cours du titre.

Crocs n'a pas communiqué sur le nombre d'emplois qui seraient supprimés par la fermeture de ses deux dernières usines.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Crocs continuera d'exister via les sous-traitants.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-