Syrie: plus de 50% des infrastructures d'Alep ravagées

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Syrie: plus de 50% des infrastructures d'Alep ravagées

Publié le 18/12/2016 à 17:21
©Karam al-Mastri/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

A Alep, alors que l'évaluation des civils se poursuit tant bien que mal, l'heure est à l'évaluation des dégâts. Plus de la moitié de la ville a été détruite. Ecoles, bâtiments administratifs, commerces... Dans certains quartiers, il ne reste plus rien.

Plus de la moitié des infrastructures et des immeubles d'Alep ont été partiellement ou totalement détruits, notamment dans la partie Est, par les violents combats ayant ravagé la deuxième ville de Syrie durant quatre ans, a indiqué un responsable local.

Le régime syrien est aujourd'hui en passe de reprendre la dernière poche rebelle d'Alep, au prix de bombardements intenses et plusieurs offensives successives contre les quartiers Est de la métropole, tenus par l'opposition depuis 2012. Pour leur part, les insurgés ont lancé des obus contre les quartiers gouvernementaux.

"Selon une évaluation préliminaire, les dommages dans toute la ville d'Alep sont estimés à plus de 50%", a indiqué à l'AFP l'administrateur de la ville d'Alep, Nadeem Rahmoun. "L'évaluation précise ne pourra se faire que lorsque nous aurons couvert tous les quartiers de la ville".

"C'est un pourcentage optimiste des dommages", souligne le responsable.

L'évaluation préliminaire comprend les quartiers-Est repris à la rébellion et sécurisés par l'armée. "Plus de 70% des infrastructures" dans ces quartiers ont été endommagées, c'est à dire qu'ils sont totalement ou partiellement détruites, a-t-il précisé.

"Les dégâts causés aux bâtiments, aux institutions administratives et aux écoles sont différents selon les districts. Dans certains quartiers les dommages dépassent les 70% et dans d'autres ça atteint les 50%", précise M Rahmoun.

Le responsable reconnaît "des dégâts importants dans les souks de la vieille ville et qui sont difficiles à chiffrer", car selon lui le patrimoine du vieux Alep est inestimable.

L'Unesco a placé en 2013 la Vieille ville sur la liste des sites du patrimoine mondial en danger, alors que durant quatre ans, le quartier a été l'une des principales lignes de front de la métropole.

Dans la célèbre mosquée des Omeyyades, le minaret seldjoukide datant du XIème siècle s'était effondré lors de violents combats en avril 2013.

La citadelle, joyau de l'architecture militaire islamique du Moyen-Âge, a perdu une section de ses imposants remparts.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Sur l'ensemble de la ville d'Alep, la destruction des infrastructures est estimée à plus de 50%.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-