A Wall Street, le Dow Jones au-dessus des 25.000 points

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

A Wall Street, le Dow Jones au-dessus des 25.000 points

Publié le 04/01/2018 à 16:49 - Mise à jour à 16:50
© Bryan R. Smith / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Wall Street, portée par un indicateur favorable sur l'emploi aux Etats-Unis, a ouvert en hausse jeudi et emmené le Dow Jones pour la première fois en séance au-dessus de la barre des 25.000 points.

Vers 15H15 GMT, le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, avançait de 0,61%, ou 152,85 points, à 25.075,53 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, gagnait 0,27%, ou 19,37 points, à 7.084,90 points.

L'indice élargi S&P 500 progressait de 0,49%, ou 13,18 points, à 2.726,24 points.

La Bourse de New York, soutenue par les prix du pétrole et le secteur technologique, avait déjà terminé à des records mercredi, l'indice S&P 500 clôturant pour la première fois au-dessus du seuil des 2.700 points (+0,64%), le Dow Jones ayant progressé de 0,40% et le Nasdaq de 0,84%.

Juste après l'ouverture jeudi, le Dow Jones a franchi un nouveau seuil symbolique, quelques semaines seulement après avoir passé, le 30 novembre, la barre des 24.000 points.

"Les actions américaines poursuivent leur progression de début d'année, dynamisées par une nouvelle dose de données économiques favorables en Chine et en Europe, et un rapport meilleur qu'anticipé sur l'emploi", aux Etats-Unis, ont commenté les analystes de Schwab.

Les créations d'emplois dans le secteur privé ont bondi en décembre, selon l'enquête mensuelle de la société de services informatiques ADP publiée jeudi, le secteur privé créant 250.000 nouveaux postes après 185.000 en novembre.

"Les chiffres de l'ADP sont considérés comme un prélude aux chiffres sur l'emploi attendus vendredi", a noté Patrick O'Hare de Briefing, ajoutant qu'il est important de noter tout de même que les deux statistiques ne sont pas forcément liées.

Très prise en compte par la banque centrale américaine (Fed) dans l'élaboration de sa politique monétaire, les données mensuelles sur l'emploi sont attendues vendredi.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont quant à elles légèrement augmenté, trompant les estimations des analystes, selon les chiffres officiels du département du travail.

Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,474%, contre 2,447% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans avançait à 2,802%, contre 2,786% la veille.

Sur le front des valeurs Sprint reculait de 5,68% à 5,57 dollars alors que l'opérateur téléphonique américain a annoncé que le Français Michel Combes allait devenir directeur financier au sein du groupe, moins de deux mois après son départ surprise de la tête d'Altice, l'empire des médias et télécoms du magnat franco-israélien Patrick Drahi.

Intel continuait à chuter (-4,65% à 43,16 dollars), malgré l'intervention de son patron mercredi, Brian Kraznich niant un défaut de conception dans de possibles failles de sécurité sur certains produits du groupe, comme l'a affirmé la presse spécialisée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


C'est la première fois que la bourse de New York ouvrait à un tel niveau.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-