Thierry Marx ouvre une brasserie dans un grand hôpital lyonnais

Auteur:
 
Par AFP - Lyon
Publié le 23 janvier 2018 - 22:13
Mis à jour le 24 janvier 2018 - 00:48
Image
Thierry Marx sert de la soupe à l'occasion du 10e anniversaire de la mort de l'abbé Pierre, à Paris le 22 janvier 2017
Crédits
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
Thierry Marx sert de la soupe à l'occasion du 10e anniversaire de la mort de l'abbé Pierre, à Paris le 22 janvier 2017
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives

Le chef Thierry Marx, célèbre pour sa gastronomie moléculaire, a ouvert mardi une brasserie dans un pavillon classé de l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon, une "première" dans le milieu hospitalier, selon les Hospices Civils de Lyon (HCL).

L'ouverture de "La Villa par Thierry Marx" s'inscrit dans le cadre d'un programme de rénovation des espaces restauration et boutiques, lancé au printemps 2016 avec le groupe Lagardère Travel Retail sur la vingtaine de sites des HCL dans la région lyonnaise.

"Souvent on dit qu'on mange mal à l'hôpital! Pour les gens qui viennent consulter ou voir un autre patient, c'est du bon sens d'avoir un restaurant ici", a fait valoir le chef lors d'une visite de presse. Les personnes hospitalisées n'y auront toutefois pas accès, faute de connexion avec les cuisines de l'hôpital.

Le restaurant de 160 m2 sur deux niveaux a pris place dans d'anciens locaux administratifs, classés aux monuments historiques, à l'entrée de l'hôpital. Sa recette, selon Thierry Marx: "un jeune chef, une jeune équipe", six en salle et six en cuisine; "une cuisine simple, très tournée vers les produits du marché, en circuit court", à l'image d'un saucisson brioché ou d'un poulet au vinaigre.

"J'aime le terme populaire car c'est quelque chose de simple et qui rassemble", a ajouté le chef qui vise "en moyenne 80 couverts par jour, midi et soir, pour un ticket moyen de 25 euros".

Pour Luc Fabres, directeur des affaires domaniales, les HCL voulaient "proposer plusieurs gammes de restauration" sur leurs sites, du sandwich debout à la restauration assise, avec une "offre de qualité" pour améliorer leur image auprès de patients "qui viennent parfois de très loin pour se faire soigner".

Les HCL ont consenti à Lagardère Travel Retail une autorisation d'occupation pour 14 ans sur l'ensemble du CHU pour un investissement de 7 millions d'euros pour l'ensemble des sites.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Draghi
Mario Draghi, enfant prodige de Goldman Sachs et Bretton Woods, de l’ombre grecque à l’échec italien
PORTRAIT CRACHE - Professeur d'économie, banquier : Mario Draghi, c'est l'histoire d'un homme qui a troqué les bancs de la fac pour les couloirs de la finance mondiale...
06 juillet 2024 - 15:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.