Une enseignante envoyait des messages pornographiques à ses élèves mineurs

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Une enseignante envoyait des messages pornographiques à ses élèves mineurs

Publié le 31/10/2018 à 19:36 - Mise à jour à 19:57
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une professeure de collège a été entendue par la gendarmerie en Corse lundi. Elle est accusée d'avoir envoyé des messages pornographiques et des photos d'elle nue à d'anciens élèves mineurs.

La jeune femme n'a pas encore été mise en examen mais elle sera convoquée prochainement devant le tribunal correctionnel d'Ajaccio pour répondre de ses actes. Une enseignante contractuelle, âgée d'une trentaine d'années, en poste dans un collège du sud de la Corse a été entendue lundi 29 par la gendarmerie. Elle est en effet soupçonnée d'avoir envoyé des messages à caractère pornographique à plusieurs de ses anciens élèves mineurs.

Selon Corse-Matin, qui révèle l'infirmation, les faits ont eu lieu cet été. Les victimes de l'enseignante étaient d'anciens élèves de sa classe du temps où elle enseignait dans un établissement de Bonifacio. Elle leur aurait envoyé des messages pornographiques et des photos d'elle nue. "Ce sont les bruits de couloirs émanant de certains élèves qui ont mis la puce à l'oreille à une surveillante du collège. Cette dernière a immédiatement alerté sa direction qui a signalé les faits à la gendarmerie", précise le quotidien.

Lire aussi - Propos obscènes, harcèlement sexuel sur des lycéennes: un prof devant la justice

Entendue par les militaires, la professeure a reconnu les faits qui lui sont reprochés qu'elle a imputés à des problèmes d'ordre psychologiques. Une expertise psychologique a été demandée par le parquet d'Ajaccio sur l'enseignante au sortir de sa garde à vue. Pour l'heure trois élèves, âgés de 14 et 15 ans, ont été potentiellement victimes des actes de leur ancienne professeure.

Elle a été immédiatement mise à pied par le rectorat et devra prochainement répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel d'Ajaccio

Voir:

Marseille: l'enseignante couche avec des lycéens, ils lui extorquent de l'argent

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une professeure est accusée d'avoir envoyé des messages pornographiques et des photos d'elle nue à d'anciens élèves mineurs.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-