"La peste éolienne", Patrice Cahart alerte sur ces géants d'acier

"La peste éolienne", Patrice Cahart alerte sur ces géants d'acier

Publié le 10/06/2021 à 17:58
F. Froger / D6
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

« La peste éolienne », c’est ainsi que Patrice Cahart décrit cette solution à la question énergétique, en France, qu'il juge illusoire. Haut fonctionnaire à la retraite, il alerte aujourd'hui sur les problèmes que posent les éoliennes.

Revendiquant son indépendance, il les analyse d’un œil neutre, et selon lui, les décideurs écoutent trop souvent les « idéologues » qui rêvent d’une solution verte, mais les éoliennes ne sont pas si vertes que cela, défend-il. Elles ont non seulement un coût à la fabrication mais sous divers aspects, elles nécessitent, pour chaque nouveau parc éolien, l’installation d’une "usine à gaz", afin de compenser à la baisse de production de ces grands bâtiments dépassant parfois les 200 mètres.

Quelle est alors la solution ? Le nucléaire ? Produisant également des déchets dont on ne sait que faire, cela pose aussi question. Selon l’ancien inspecteur général des finances, ces centrales ne posent pas spécialement de problème de sécurité aujourd’hui, nous sommes loin d’avoir un cas comme Fukushima. Il n’y a pas de solution parfaite, mais « il y en a de meilleures que d’autres », explique-t-il. Les stations off-shore où l’on installe les éoliennes en mer, sont-elles la clé ?

Patrice Cahart a relevé "le défi de la vérité".

"La peste éolienne", aux éditions Hugo&Cie.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Patrice Cahart publie son ouvrage "La peste éolienne".

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir