"Faire sauter le couvercle de cette affaire Covid ouvrira beaucoup d'yeux" Derek Sloan

"Faire sauter le couvercle de cette affaire Covid ouvrira beaucoup d'yeux" Derek Sloan

Publié le 01/11/2021 à 17:00
Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Exclu du parti conservateur canadien en janvier 2021, notamment à cause de ses prises de positions quant aux mesures sanitaires, Derek Sloan a décidé de mener son combat autrement. Pendant quelque temps, il continue de militer au cœur de l'assemblée en qualité de parlementaire indépendant. Et pour ce faire, il n'a pas hésité à sortir le grand jeu. Le 17 juin 2021, il invite des professeurs et docteurs censurés à s'exprimer sur le sujet du covid-19, au sein du parlement. "La conférence a été filmée et postée sur YouTube par le gouvernement canadien. En deux jours, elle est devenue la plus regardée du Canada" nous dit-il. Mais, trois semaines plus tard, YouTube la supprime.

Puis, en septembre, à défaut de pouvoir être réélu, Derek Sloan perd son siège au Parlement. Dans la foulée, il crée son propre parti politique, "True North", et continue de militer, entre autres choses, contre l'obligation vaccinale et le passe sanitaire. Aujourd'hui, nous le recevons pour qu'il puisse nous donner son avis sur la politique canadienne et qu'il nous explique ce qu'il envisage pour la suite :

Taxé de racisme à cause d'un de ses soutiens de campagne, c'est surtout parce qu'il ne mâche pas ses mots qu'il a été marginalisé du débat parlementaire. Il reproche, par exemple, au Dr Theresa Tam, administrateur en chef de la santé au Canada, d'avoir occupé "un poste de haut rang au sein de l'OMS, en même temps que celui d'administrateur en chef de la santé publique au Canada", ce qui aurait donné lieu à des "ententes de confidentialité" et des "conflits d'intérêts". Il va jusqu'à assurer que le Dr Tam ne faisait que "régurgiter ce que l'OMS disait", elle-même "influencée et contrôlée politiquement" par la Chine...

Toutefois, c'est avec une note d'espoir qu'il conclut l'entretien : "La seule raison pour laquelle tout cela peut réussir, c'est parce que les gens y ont cru. Si nous pouvons ouvrir les yeux de la population, cela suffirait à changer les choses."

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Derek Sloan, fondateur du parti "True North" au Canada

Newsletter


Fil d'actualités Vidéos




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir