Dr Seligmann et Haim Yativ : plus l'on descend en âge, plus les vaccins sont dangereux

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 14 juin 2021 - 12:52
Mis à jour le 15 juin 2021 - 20:55
Image
Seligmann Yativ épisode 3
Crédits
FS
Dr Seligmann - Haim Yativ
FS

Débriefing de Haim Yativ, ingénieur, et Dr Hervé Seligmann, de l'Unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes de la Faculté de médecine, Université Aix-Marseille. Tous deux ne déclarent aucun conflit ou lien d’intérêt, autre que celui d’avoir des enfants en Israël.

Ils nous présentent leurs dernières analyses, qui s'appuient à la fois sur des données d’Israël publiées par le ministre de la Santé, et sur la base de données européenne Euromomo. Leurs études portent sur l'évolution de la mortalité mais aussi sur les effets des vaccins, en particulier sur la jeunesse. Ils rapportent notamment que "le nombre de vaccinés augmente le nombre de cas covid-19" et que les effets des vaccins deviennent protecteurs seulement après quelques semaines. Seligmann et Yativ précisent que l'effet protecteur ne pallie absolument pas les effets négatifs de la période initiale de vaccination (voir paragraphe Cost/Benefit analysis dans l'évaluation d' expert.


Par ailleurs, ils montrent que "les dégâts collatéraux suite au vaccin sont de plus en plus graves si on descend en âge", et que ces vaccins se montrent considérablement plus dangereux que protecteurs pour les jeunes.

Un debriefing proposé en partenariat avec BonSens.org :

Les différentes conclusions évoquées, en bref :

Mars 2021, d’après les analyses des données d’Israël publiées par le ministre de la Santé via différents canaux (Dagan et al/Ynet/Corrective.org) :

• Entre les doses de vaccin, multiplication par 3 des incidences de covid-19. Soit, plus de risques de mourir du covid-19 entre les deux doses de vaccins que sans vaccin. Ceci a été confirmé par le prof Raoult le 11 mai 2021. Les deux hommes nous font savoir que le NEJM (New England Journal of Medicine) refuse de publier leur réponse à Dagan et al. 

• D’après leurs analyses des données de corrective.org, les vaccinés ont plus de risques de mourir du covid-19 après la phase totale de vaccination, s'ils en sont atteints. Ceci a été confirmé par les analyses de juin sur toute l’Europe (ci-après).

Le 8 mai 2021, analyse des données de surplus de mortalité en Israël :

• Augmentation de la mortalité en février - mars 2021, particulièrement chez les jeunes de 20 - 40 ans. Ceci pourrait être en partie dû à la vaccination.

• Extrapolation pour les plus jeunes, qui mène à la prédiction suivante : les effets de la vaccination seraient encore plus catastrophiques pour eux.

• Le nombre de vaccinés augmente le nombre de cas covid-19 (Israël/Inde/États unis/Portugal).

En juin 2021, analyse des données de 22 pays européens (Euromomo.eu) : 

• Corrélation entre la mortalité totale et la population vaccinée.

• Plus on est jeune, plus la corrélation est forte et durable.

• Chez les moins de 15 non vaccinés, ils soupçonnent un phénomène de shedding de protéine Spike artificielle, ou autres dérivés du vaccin, qui seraient produits par le corps après la vaccination, et causeraient des effets indésirables.

• Corrélation entre l’augmentation de la mortalité des personnes atteintes du covid-19 avec la vaccination. La vaccination augmente les risques de mourir du covid-19 pour les gens qui contracteraient tout de même la maladie malgré le vaccin.

 

Annexe

Les diapositives de la présentation sont disponibles dans le lien

NDLR : Le titre de cet article a été modifié car il pouvait porter à confusion.

À LIRE AUSSI

Image
Israël 3
La synergie Covid-19-vaccination augmenterait-elle la mortalité ? Hervé Seligmann et Haim Yativ
Nous suivons attentivement la situation en Israël, le pays qui a vacciné plus de 50% de sa population à ce jour. Le Dr Hervé Seligmann et l’ingénieur Haim Yativ ont pr...
22 mars 2021 - 23:21
Vidéos
Image
Israel vaccination
Israël : H.Seligman et H.Yativ saisissent la Haute Cour pour stopper la vaccination covid
Dans un communiqué paru le 30 mars 2021, le Dr Hervé Seligmann et l’ingénieur Haim Yativ expliquent avoir saisi la Haute Cour israélienne (Bagatz 2205/21) pour tenter ...
31 mars 2021 - 19:38
Politique
14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don