"La France est en train de basculer en dictature" : Hélène Palma, sa lettre à l'ONU

"La France est en train de basculer en dictature" : Hélène Palma, sa lettre à l'ONU

Publié le 23/07/2021 à 18:24
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Bouteille à la mer, cri d’alerte ? Hélène Palma, maître de conférence de l’Université d’Aix-Marseille, a envoyé un courrier aux chefs de groupes de l’Assemblée nationale, au président du Parlement européen et au Directeur général de l’ONU afin de les alerter sur la situation « La France est actuellement en train de basculer en dictature ».

Madame Palma a répondu à nos questions :

 

Le courrier en question

"Chers tous,

je viens d'écrire au Parlement européen, à l'ONU et aux chefs de groupes de l'Assemblée nationale.

1) Pour nos députés français, dont voici la liste des chefs de groupe et non-inscrits (ci-dessous), j'ai utilisé le courrier de Patrice-Damien Abad, Patrick Mignola, Valerie Rabault, Olivier Becht, Jean-christophe Lagarde, Jean-luc Melenchon, Bertrand Pancher, Andre Chassaigne, Delphine Bagarry Delphine Batho, Bruno Bilde, Emilie Cariou, Sebastien Chenu, Guillaume Chiche, Nicolas Dupont-Aignan, José Evrard, Paula Forteza, Albane Gaillot, Myriane Houplain, Hubert Julien-Laferriere, Marine Le-pen, Marie-France Lorho , Nicolas Meizonnet, Emmanuelle Menard, Matthieu Orphelin Catherine Pujol, Joachim Son-forget, Aurelien Tache, Cedric Villani, Martine Wonner

2) J'ai envoyé ceci au président du Parlement européen en deux langues :

Cher Mr Sassoli, President of the European Parliament,

À qui de droit, Je suis citoyenne français et j’écris aujourd’hui pour appeler à l’aide. La France est actuellement en train de basculer en dictature. La moitié de sa population refuse de se voir injecter les prétendus « vaccins » mis au point par divers laboratoires pour combattre la pandémie de Covid-19. Le droit de refuser de se soumettre à des injections expérimentales est garanti par le droit français et international. Pourtant, le président français et son gouvernment ont décidé qu’ils contourneraient notre droit inaliénable à la dignité et à l’intégrité physique. Un passeport vaccinal est actuellement en train d’être imposé au Parlement : une fois voté (et il le sera, le Parlement étant réduit au silence), ce texte créera deux catégories de citoyens. Les non-vaccinés n’auront plus accès aux restaurants, cafés, cinémas mais encore centres commerciaux, universités, écoles et lieux de travail. Cette décision est une trahison inacceptable du principe d’égalité au cœur des institutions françaises. Les manifestations furent nombreuses et impressionnantes samedi dernier (17 juillet) partout en France et le mouvement se poursuivra samedi prochain. Nous avons besoin d’aide. Je vous écris pour vous demander aide, conseil, assistance, tout ce qui est en votre pouvoir.

Mille mercis d’avance,

Hélène Palma, France.

3) J'ai contacté l'ONU :

À qui de droit, je suis un citoyen Français et je vous écris aujourd’hui pour appeler à l’aide.

La France tombe actuellement dans une dictature. La moitié de la population refuse de se faire vacciner avec l’un des soi-disant « vaccins » expérimentaux élaborés par divers laboratoires pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Le droit de refuser les injections expérimentales est garanti par les lois Français et internationales. Pourtant, le président et le gouvernement Français ont décidé qu’ils détruiraient notre droit inaliénable à la dignité et à l’intégrité physique. Un passeport vaccin est imposé au Parlement : une fois voté (et ce sera le cas car le Parlement est totalement réduit au silence), ce texte va créer deux catégories de citoyens. Les non vaccinés se verront refuser l’accès aux restaurants, cafés, cinémas mais aussi aux centres commerciaux, aux universités, aux écoles et aux lieux de travail. Cette démarche constitue une violation extrêmement grave du principe d’égalité profondément ancré en France.

Les manifestations ont été nombreuses et impressionnantes samedi dernier (17 juillet) partout en France et le mouvement se poursuivra samedi prochain. Nous avons besoin d’aide. Je vous écris pour demander de l’aide, des conseils, de l’aide, tout ce que vous pouvez faire. Mille mercis d’avance. Hélène Palma, France.

 

Une autre association, BonSens.org a rédigé un courrier identique en ce sens. Un des membres du bureau nous dit : « il devient critique d’alerter à tous les niveaux. La communauté internationale regarde ce qui se passe en France d’un œil critique étant donné que c’est le pays de la déclaration des droits de l’homme »

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Hélène Palma

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir