Vaccination en Israël : le diable est dans les détails

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Vaccination en Israël : le diable est dans les détails

Publié le 06/03/2021 à 10:15 - Mise à jour à 10:16
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Une étude parue dans le New England Journal of Medicine (NEJM) sur la vaccination pose de nombreuses questions. Le diable est dans les détails.
Haim Yativ et Dr Hervé Seligmann qui nous avaient accordé un premier Debriefing (voir : Vaccination en Israël : des chiffres de mortalité qui interpellent ?) sont de retour pour revenir sur l’étude parue dans le NEJM, qui évalue l’efficacité du vaccin Pfizer. 

Cette étude a attiré l’attention car elle revient sur les données de vaccinations en Israël où plus de 5 millions de personnes ont été vaccinées.  

Cette publication dans le prestigieux NEJM a posé plusieurs problèmes aux observateurs externes dont le Dr Seligmann et l’ingénieur Haim Yativ.Ils nous expliquent pourquoi en détail dans ce debriefing important. 

Pour le Dr Seligmann, une donnée importante n’a pas fait l’objet d’une analyse; notamment sur l’effet de la vaccination dans les 15 jours suivans, et il n’a pas manqué de faire l’analyse qui donnera peut-être lieu à une lettre à l’éditeur du NEJM.

Le point central est qu’a minima un isolement des personnes qui vont se faire vacciner devrait se tenir 7 jours avant et 14 jours après vaccination, car pour le Dr Seligmann dès injection le système immunitaire paraît affaibli, et donc le patient peut devenir sujet à d’autres infections ou maladies que celle au Covid. Un point qui a été soulevé à plusieurs reprises par la généticienne Alexandra Henrion-Caude ou la professeur Dolores Cahill

Il est surprenant que les autorités sanitaires ne se saisissent pas de cette étude manière a en tirer les leçons essentielles.

La question de la transparence sur les liens d’intérêts avec Pfizer de huit des auteurs ainsi que l’absence d’accès aux données brutes, qui pour le Dr Seligmann serait la moindre des choses. 

Retrouvez leur debriefing, proposé en partenariat avec BonSens.org :

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Hervé Seligmann et Haim Yativ, le retour.

Newsletter


Fil d'actualités Vidéos




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir