Pass sanitaire : le Sénat, et après ? Laurence Muller-Bronn

Pass sanitaire : le Sénat, et après ? Laurence Muller-Bronn

Publié le 29/10/2021 à 21:06
Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Sénatrice du Bas-Rhin depuis septembre 2020, Laurence Muller-Bronn était auparavant maire de Gertsheim. Nourrie de son expérience d'élue locale, elle exerce son mandat en tentant de porter dans la chambre haute les voix du terrain, du concret, des Français de tous milieux et conditions qui sont frappés par la coercition du passe sanitaire, jusque dans des situations absurdes ou douloureuses.

Elle nous raconte ce qu'a obtenu le Sénat qui a apporté plusieurs aménagements au passe sanitaire, sans pour autant le supprimer, en adoptant le projet de loi hier et en attendant la commission mixte paritaire. 

Elle raconte sa perception de la gestion de crise, d'une certaine indulgence initiale pour les tâtonnements de l'exécutif jusqu'à la bascule du 12 juillet, inacceptable selon elle, les annonces de l'allocution du président de la République dépassant les bornes de l'acceptable. 

Revenant sur son intervention remarquée lors de la discussion d'une proposition de loi du groupe socialiste qui entendait rendre la vaccination obligatoire pour tous, elle relate les innombrables témoignages, émouvants et variés, reçus depuis, et qui la confortent dans l'idée que la réalité que vivent nombre de Français est insoutenable. 

Laurence Muller-Bronn revient enfin sur le rôle du Sénat dans nos institutions, une chambre qui peut paraître malmenée, mais dont le travail demeure essentiel.



Un debriefing proposé en partenariat avec BonSens.org.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Laurence Muller-Bronn, sénatrice (apparentée LR) du Bas-Rhin

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir