"C’est le savoir et la culture qui émancipent" Makassy

"C’est le savoir et la culture qui émancipent" Makassy

Publié le 11/08/2021 à 17:11
Neyer Valeriano / Fs
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

PAUSE - « Les artistes s’expriment peu [sur les questions sanitaires et politiques] parce qu’ils ont peur de flinguer leur carrière. » Le chanteur Makassy a accepté de nous rencontrer pour échanger sur le consentement éclairé de la vaccination. Ni pour, ni contre cette dernière, il se pose des questions, et souhaite qu’en société on puisse discuter davantage, au lieu de se critiquer par vidéo interposée.

Attaqué verbalement sur les réseaux, traité de complotiste simplement pour le fait de s’adonner à la lecture et la réflexion, il relate les débats qu’il a eus par message : « à chaque fois qu’on vient me parler « oui, on m’a dit que… » je dis, « ne me dis pas on m’a dit. Ça fait deux ans qu’on t’enlève tes libertés, as-tu été au moins lire pour savoir comment fonctionne un virus… Ou es-tu allé faire des TikTok ? »

Avec près de 50 millions de vues sur Youtube pour son titre afrolove « Doucement », Alrick Kalala, alias Makassy, avait acquis une forte notoriété depuis 2015, avant de prendre du recul pour respirer. Dans cet entretien, il revient sur son succès incroyable en France, pour « quelqu’un qui vient du Congo » et également sur ses déceptions face à la discrimination qu’il a ressentie au sein de l’industrie musicale.

Renseigné sur le Covid-19, l'auteur partage son analyse : « il y a un schéma clair et évident, ce sont les plus de 65 ans et les personnes à risque qui sont en danger, et là tout le monde demande à l’autre s’il est vacciné, mais ce n’est pas un buzz, là, on parle de santé. Tu vois on a des anticorps aussi, gros. Comme dit Darwin, si on est là sur Terre, on s’adapte à notre milieu, et comme 98% des personnes ont guéri, permets-moi de choisir de guérir solo ».


LIENS : Instagram - Twitter - Facebook

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Makassy : "On veut voir les gens libre de s'amuser et de choisir"

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir