Son fils a frôlé la mort à cause du vaccin Pfizer - debriefing avec Céline Caron

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Son fils a frôlé la mort à cause du vaccin Pfizer - debriefing avec Céline Caron

Publié le 22/07/2021 à 12:13
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

"Je fais cette vidéo vraiment pour les enfants des autres, parce que pour Quentin c'est trop tard..." Un témoignage touchant avec Céline Caron, mère de Quentin : 18 ans, étudiant, sportif, en bonne santé, non-fumeur. Après s’être fait vacciner, il développe une myocardite qui l’envoie en réanimation.

Elle alerte tous les parents : vacciner n’est pas sans risque, elle ne le savait pas et l’a appris en payant le prix fort en tant que mère. Alors qu’elle « faisait confiance » aux institutions médicales et politiques, cette enseignante est allée se faire vacciner, elle et ses enfants, Quentin se sent alors de plus en plus mal de jour en jour, elle choisit de l’emmener à l’hôpital, alors qu’ils auraient pu attendre la nuit, mais les médecins l’informent que s’ils avaient attendu un jour de plus, ils ne savent pas dans quel état Quentin aurait terminé.

Une myocardite est une inflammation du myocarde, le muscle du cœur qui permet la circulation du sang. Quentin se retrouve alors en moins d’une semaine en détresse respiratoire et détresse cardiaque. On ne sait toujours pas quelles séquelles il gardera, ces problèmes sont nouveaux même pour les médecins, car la cause de cette pathologie est nouvelle : après une batterie d’examens, le compte-rendu de l’hôpital stipule que la plus grande probabilité est d’imputer la responsabilité de ces complications au vaccin Pfizer, reçu par le fils de Céline Caron.

Dans cet entretien, l’enseignante explique comment elle en est venue à se renseigner sur les vaccins et à découvrir que le sujet est plus complexe qu’elle ne le pensait. Elle appelle tous les parents à se cultiver sur la question des traitements, et à l’influence des laboratoires sur notre santé. Se décrivant elle-même avec honnêteté et humilité comme étant "un mouton" pour avoir cru cela, elle ne pensait pas qu’il y aurait un tel « lavage de cerveau » dans une démocratie comme la France.

Découvrez son témoignage dans ce débriefing, en partenariat avec Bonsens.org.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Avec les vaccins, ils font un lavage de cerveau, je ne savais même pas qu'ils étaient en phase de test !" Céline Caron

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir