Après l'immobilier et l'emploi, leboncoin marche sur les plates-bandes d'Airbnb

Après l'immobilier et l'emploi, leboncoin marche sur les plates-bandes d'Airbnb

Publié le :

Mercredi 12 Septembre 2018 - 17:53

Mise à jour :

Mercredi 12 Septembre 2018 - 17:54
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Par Laure BRUMONT - Paris (AFP)

-A +A

Le site de petites annonces leboncoin, 12 ans après son lancement, s'est imposé comme un outil de la vie quotidienne et, après avoir empiété sur les plate-bandes de Pôle Emploi et des agences immobilières, il s'attaque à la plateforme de logements Airbnb

Créé en 2006, le site, propriété du groupe de presse norvégien Schibsted, "est en train de faire (sa) propre révolution", explique à l'AFP son directeur général, Antoine Jouteau.

"Ce sont les Français qui ont fait grandir et évoluer notre plateforme: aujourd'hui, ils l'utilisent comme un outil de la vie quotidienne, pour se loger, s'équiper, se véhiculer, trouver un emploi, partir en vacances...", assure-t-il.

Premier site d'emploi privé, il a permis l'an dernier à 870.000 emplois d'être pourvus, dont 62% en CDI ou en CDD, à temps plein (contre 800.000 en 2016), selon une étude du cabinet Azao.

Quant aux agents immobiliers et aux concessionnaires automobiles, ils sont 90% à passer par le site. En un mois, sur dix internautes qui font une recherche immobilière, sept vont sur leboncoin.

"On s'intègre complètement dans la vie des Français, ainsi que dans celles des entreprises puisqu'on en a déjà 500.000 qui nous utilisent quotidiennement, dont 400.000 pour recruter", précise M. Jouteau.

- Forte croissance -

Créé au départ pour mettre en relation les particuliers, le site s'est ensuite développé en proposant aux professionnels de payer pour diffuser leurs annonces, avec des services qui leur sont dédiés, avant de se mettre à la publicité à destination d'annonceurs nationaux.

Interrogé sur la concurrence que le site engendre envers ces professions, voire envers l'Etat puisque leboncoin se positionne en doublon de Pôle Emploi, M. Jouteau botte en touche.

"On n'est pas une concurrence, on est un média: nous facilitons l'échange et la mise en relation et nous leur permettons de générer du business", souligne-t-il.

Et ce modèle économique marche: l'entreprise, qui revendique une croissance de 15 à 20% par an, a généré en 2017 un chiffre d'affaires de plus de 250 millions d'euros.

Selon Azao, 110 millions de transactions ont été réalisées sur leboncoin en 2017 hors immobilier (98 millions en 2016), pour une valeur totale de 27 milliards d'euros en 2017 (21 milliards d'euros en 2016), soit 1,17% du PIB français (1% en 2016).

De deux salariés en 2006, la société en compte aujourd'hui plus de 800, "la consommation d'occasion, collaborative, étant une économie de croissance", selon le dirigeant.

- Une offre "différente" d'Airbnb -

Et ce n'est pas fini: le site lance mercredi une solution de paiement sécurisé entre particuliers, "un service optionnel et gratuit" pour les 20% de transactions qui sont pas effectuées en "face-à-face", se rapprochant de plus en plus des standards d'un site marchand.

Pour l'instant limité à certaines catégories de biens vendus sur leboncoin, il sera étendu progressivement.

Ce service va également permettre au site de se positionner davantage sur le secteur des loisirs, et notamment des locations de vacances entre particuliers, dont il revendique la deuxième place derrière Airbnb.

Ainsi, 4,5 millions de Français sont partis l'an dernier en vacances avec leboncoin.

Mais il manquait au site un moyen de paiement, de réservations et une offre d'assurance.

"C'est ce que nous sommes en train de tester depuis quelques semaines auprès d'utilisateurs et nous allons progressivement monter en puissance pour tout déployer début 2019", affirme Antoine Jouteau.

Face à la plateforme américaine de logements, le site français estime arriver avec "une offre extrêmement forte et différente", de par son audience strictement française et parce qu'il propose des biens plutôt en dehors de Paris, sur la Côte et dans les stations de ski, ainsi que dans des endroits insolites, explique M. Jouteau.

Ultime nouveauté: le lancement du site dans l'offre d'immobilier neuf. "Il nous manquait une corde à notre arc", estime M. Jouteau, après avoir procédé à l'automne 2017 à l'acquisition du site avendrealouer.fr.

Créé en 2006, le site est la propriété du groupe de presse norvégien Schibsted


Commentaires

-