Chypre: scandale après la perte de la marque du fromage national en Grande-Bretagne

Chypre: scandale après la perte de la marque du fromage national en Grande-Bretagne

Publié le :

Lundi 10 Décembre 2018 - 18:12

Mise à jour :

Lundi 10 Décembre 2018 - 18:14
© FLORIAN CHOBLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Nicosie

-A +A

Le gouvernement chypriote est confronté à une mini tempête politique après la perte des droits sur le marché britannique de la marque "halloumi", nom du fromage national qui fait la fierté de la petite île méditerranéenne.

Ce fromage, qui se déguste principalement grillé et figure en tête d'affiche de nombre de restaurants locaux, constitue aussi une importante source de revenus à l'export. D'ici 2023, Chypre espère ainsi engranger 300 millions d'euros de recettes.

A ce jour, la Grande-Bretagne, où vit une importante communauté chypriote, constitue son principal débouché (40% des exportations) et des revenus à hauteur de 80 millions d'euros par an.

Le 28 novembre, Chypre a toutefois perdu la marque déposée "halloumi" en Grande-Bretagne, une information qui a suscité une vive polémique sur l'île.

Face à la controverse, le gouvernement a reconnu ses torts, allant jusqu'à évoquer une attitude "suicidaire", mais rejeté lundi les appels à la démission du ministre du Commerce, George Lakkotrypis, qui possède également le portefeuille de l'Énergie.

"Pour le président (Nicos Anastasiades), il ne s'agit pas d'une question de confiance en son ministre. Mais il y a une question de grave responsabilité au sein du ministère et une enquête est en cours", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Prodromos Prodromou, sur la chaîne Alpha TV.

Le ministère du Commerce est particulièrement sous le feu des critiques pour n'avoir pas réagi à temps à la démarche juridique d'une entreprise britannique, John&Pascalis Ltd, visant à faire invalider la marque en Grande-Bretagne: saisi, un tribunal britannique a statué en faveur de la société en arguant de l'absence de réaction des autorités chypriotes.

"Les procédures internes du ministère (chypriote) étaient si désorganisées que la lettre contenant la demande (d'invalidation) est passée de fonctionnaire en fonctionnaire après sa réception le 9 février 2018, sans qu'aucune action ne soit entreprise", a notamment fait valoir la Haute cour.

Et le mea culpa n'a pas suffi à calmer la fureur de l'opposition chypriote.

"Ce qui s'est passé avec le halloumi est un monument d'incompétence dans la gestion d'une importante question pour l'économie", a fulminé le chef de Diko (centre-droit), Nicolas Papadopoulos.

"Ce développement, même s'il semble indolore à ce jour, pourrait mettre en danger nos exportations de halloumi en Grande-Bretagne", a pour sa part prévenu le président de l'Association des producteurs laitiers de Chypre, George Petrou.

Outre l'enquête ouverte, la question doit être évoquée prochainement au Parlement. Nicosie a, dans le même temps, indiqué avoir déposé une nouvelle demande en Grande-Bretagne dans l'espoir de récupérer les droits sur la marque "halloumi".

Une femme prépare du halloumi, un fromage chypriote, dans le village d'Astromeritis (Chypre), le 25 février 2015


Commentaires

-