Migrants : l'Aquarius obtient une "immatriculation provisoire" du Liberia

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Migrants : l'Aquarius obtient une "immatriculation provisoire" du Liberia

Publié le 02/11/2018 à 19:21 - Mise à jour à 19:29
© Maud VEITH / SOS MEDITERRANEE/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Marseille

-A +A

L'association SOS Méditerranée a annoncé vendredi l'obtention par l'Aquarius d'une "immatriculation provisoire" du Liberia, qui ne permet cependant pas à ce navire utilisé pour sauver des migrants, bloqué à Marseille depuis le retrait de son pavillon par le Panama, de reprendre la mer.

L'Aquarius est amarré à Marseille depuis un mois, après s'être vu retirer son pavillon successivement par Gibraltar et le Panama. La mesure a pris effet fin octobre pour ce dernier pays. SOS Méditerranée est "toujours à la recherche d'une solution pérenne qui permettrait à l'Aquarius de reprendre sa mission vitale en Méditerranée", c'est à dire un nouveau pavillon, a poursuivi l'ONG.

En attendant, l'Aquarius, qui a sauvé 29.500 migrants dans un peu plus de 200 opérations de sauvetage depuis février 2016 selon l'association, reste à Marseille : l'immatriculation provisoire accordée par le Liberia est "purement administrative" et permet notamment de régler des "questions d'assurance", a précisé à l'AFP une porte-parole de l'association.

L'association, dont le navire a été au centre de plusieurs bras de fer avec des États européens ces derniers mois après avoir secouru des migrants en mer, estime que les retraits de pavillon ont un motif politique, "inédites dans l'histoire maritime", a-t-elle ajouté.

Le Panama a affirmé en octobre avoir pris sa décision "conformément à (son) droit maritime" sans "rien à voir" avec le dossier des migrants.

Auteur(s): Par AFP - Marseille


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'association SOS Méditerranée a annoncé vendredi l'obtention par l'Aquarius d'une "immatriculation provisoire" du Liberia.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-