Propos de Trump sur le vin: un débat "absurde", "débile", selon Didier Guillaume

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Propos de Trump sur le vin: un débat "absurde", "débile", selon Didier Guillaume

Publié le 30/07/2019 à 10:18 - Mise à jour à 10:20
© ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le ministre français de l'Agriculture Didier Guillaume a jugé mardi "absurde" et "débile" la menace du président américain Donald Trump de taxer le vin français en rétorsion à la taxe française sur les Gafa, les géants américains du numérique.

"Bien sûr que je redoute une taxe, mais c'est absurde. C'est absurde, comme débat politique et économique, de dire +vous taxez les Gafa, on va taxer votre vin+, c'est complètement débile", a déclaré le ministre sur l'antenne de BFM TV/RMC.

"On taxe les Gafa tout simplement parce qu'ils font des bénéfices énormes de millions ou de milliards d'euros ou de dollars en faisant travailler les gens de chez nous et il n'y aurait pas de raison qu'ils ne payent pas d'impôts", a ajouté M. Guillaume.

"Ca fait la troisième fois que le président américain menace d'une taxe, troisième fois en un an, on verra bien s'il la fait maintenant", a également déclaré M. Guillaume.

"Le vin américain n'est pas meilleur que le vin français", a également déclaré le ministre, jugeant "inacceptables" les propos du président américain sur "la bêtise de Macron".

Donald Trump avait dénoncé vendredi sur Twitter la "stupidité" du président français Emmanuel Macron, menaçant de taxer le vin français en représailles à une taxe française sur les grands groupes technologiques, dite "taxe Gafa" car elle va toucher en premier lieu les géants américains du secteur.

"Nous annoncerons bientôt une action réciproque substantielle après la stupidité de Macron. J'ai toujours dit que le vin américain était meilleur que le vin français!", avait notamment déclaré le président américain.

La France a quant à elle, par la voix du ministre de l'Economie Bruno Le Maire, exprimé le souhait de parvenir à un accord avec Washington sur la taxation du numérique d'ici d'ici à la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement du G7 à Biarritz fin août.

"Nous souhaitons travailler étroitement avec nos amis américains à une taxation universelle des activités digitales", avait déclaré samedi M. Le Maire.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume le 24 juillet 2019 à Paris

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-