Cinq ans après, l'Ukraine commémore la tragédie d'Odessa

Cinq ans après, l'Ukraine commémore la tragédie d'Odessa

Publié le :

Jeudi 02 Mai 2019 - 16:41

Mise à jour :

Jeudi 02 Mai 2019 - 16:42
© Aleksandr GIMANOV / AFP
PARTAGER :

Par AFP - Kiev

-A +A

L'Ukraine commémore jeudi la tragédie du 2 mai 2014 à Odessa, au cours de laquelle 48 personnes, principalement prorusses, avaient péri dans un incendie, alors que l'ONU a critiqué Kiev dans un rapport pour ne pas avoir retrouvé les coupables.

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées devant la Maison des Syndicats d'Odessa, port sur la mer Noire dans le sud-ouest de l'Ukraine, où 42 militants prorusses sont morts il y a cinq ans, asphyxiés par de l'oxyde de carbone ou en sautant du bâtiment en flammes.

Quelques heures avant ce drame, six autres personnes avaient été tuées dans des affrontements entre prorusses et partisans de l'unité de l'Ukraine.

"Amenez les coupables devant la justice", disait une des banderoles affichées sur la scène jeudi. Les autorités locales ont renforcé la sécurité à Odessa et plus de 2.500 policiers ont été déployés pour éviter tout incident.

L'enquête sur ce drame, qui a eu lieu peu après l'annexion par Moscou de la péninsule ukrainienne de Crimée et au début du conflit dans l'est de l'Ukraine, est toujours au point mort.

Dans un rapport publié jeudi, l'ONU critique les autorités ukrainiennes pour ne pas avoir réussi à identifier les coupables.

"Personne n'a été tenu responsable de ces actes meurtriers et de la violence", a déploré dans un rapport la Mission de surveillance des droits de l'Homme des Nations unies en Ukraine.

"La responsabilité pour ces crimes et l'accès de tous à la justice sont essentiels pour établir la confiance du public dans le système judiciaire et l'Etat de droit, et peuvent servir de socle à la réconciliation et la cohésion sociale", selon le rapport.

La Mission a appelé Kiev à mener une enquête impartiale et à identifier les responsables de l'incendie. Parallèlement, la mission regrette que certains suspects, notamment des responsables chargés du maintien de l'ordre ce jour-là, aient pu fuir en Russie dont, selon la Mission, ils ont reçu la nationalité.

Les relations entre l'Ukraine et la Russie sont extrêmement tendues depuis l'annexion de la Crimée, suivie d'une guerre dans l'est séparatiste du pays qui a fait près de 13.000 morts depuis son déclenchement, au printemps 2014. Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de soutenir militairement les rebelles pro-russes, ce que Moscou dément.

Une femme dépose des fleurs le 2 mai 2019 à Odessa devant les portraits de militants prorusses tués il y a cinq ans lors d'un incendie


Commentaires

-