Laurent et Besancenot en meeting à Paris lundi soir

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Laurent et Besancenot en meeting à Paris lundi soir

Publié le 29/04/2018 à 15:13 - Mise à jour le 30/04/2018 à 13:06
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Un "meeting unitaire en soutien aux luttes sociales", réunissant notamment Pierre Laurent et Olivier Besancenot, se tiendra lundi soir place de la République à Paris, en prélude à une semaine riche en mobilisations.

Benoît Hamon n'assistera pas à ce meeting contrairement à ce qu'indiquait un communiqué du PCF jeudi, a indiqué son entourage. L'eurodéputé Guillaume Balas (Générations) le représentera.

Étudiants, cheminots, personnels hospitaliers, salariés des Ehpad, de La Poste ou de Carrefour, s'exprimeront aux côtés des chefs de file du PCF et du NPA, mais aussi de représentants d'EELV, de Nouvelle Donne, de Générations, d'Ensemble, du groupe de députés LFI, de République et socialisme et de la Gauche démocratique et sociale, précise un communiqué du PCF.

Toutes ces organisations ont multiplié ces derniers temps les initiatives communes en soutien au mouvement social.

Les uns et les autres se retrouveront le lendemain pour le traditionnel défilé du 1er mai; puis le 3 aux côtés des cheminots ou des enseignants et lycéens; et enfin le 5 mai pour la manifestation "la fête à Macron", dont le député LFI François Ruffin avait lancé l'idée lors d'un rassemblement à la Bourse du Travail le 4 avril.

Le premier secrétaire du PS Olivier Faure avait assuré le 16 avril sur France Inter qu'il serait le 1er mai dans la rue, mais pas le 5. "Je ne veux pas donner le sentiment que nous sommes là pour récupérer un mouvement qui n'est pas à nous", avait-il expliqué.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le fondateur du mouvement Génération.s Benoît Hamon au Mans, dans le nord-ouest de la France, le 2 décembre 2017

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-