Le Pen : Macron "devra partir" si sa liste est derrière le RN aux Européennes

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le Pen : Macron "devra partir" si sa liste est derrière le RN aux Européennes

Publié le 09/05/2019 à 20:12 - Mise à jour à 20:20
© Dimitar DILKOFF / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a considéré jeudi que si Emmanuel Macron "perd l'élection" européenne, "alors il devra partir".

"Ça devient donc un référendum pour ou contre Emmanuel Macron, cette élection européenne. J'accepte cela, mais dans ces conditions, il faut qu'il fasse comme le général De Gaulle: s'il perd cette élection, alors il devra partir", a estimé la leader d'extrême droite sur LCI.

Mme Le Pen a encore estimé que "le président de la République (...) est aujourd'hui un chef de parti et même un directeur de campagne".

"Il faut être cohérent, si on met tout son poids dans la balance comme président de la République, si on transforme cette élection en référendum, alors il faut avoir l'honneur et la dignité de faire comme a fait le général De Gaulle, c'est-à-dire partir si on perd ce référendum", a-t-elle ajouté.

Quelques heures plus tôt, Emmanuel Macron avait déclaré qu'il mettrait "toute (son) énergie" pour faire en sorte que le Rassemblement national "ne soit pas en tête" le 26 mai.

"Je crois que nous avons besoin de tout sauf d'avoir le Rassemblement national en tête", avait dit le chef de l'État devant la presse à l'issue du sommet européen de Sibiu, en Roumanie.

"Il se comporte, encore une fois, comme le président d'un mouvement, il met ainsi de côté des dizaines de millions de Français à qui il ne parle plus, qu'il ne considère plus et même - c'est pire que tout - qu'il combat aujourd'hui", a déploré Mme Le Pen, selon qui son adversaire victorieux à la présidentielle de 2017 a "abandonné la conception de la fonction de président de la République et celle de la Cinquième République".

La présidente du RN a ensuite affirmé que "c'est la première fois qu'un président de la République (utilise) son image dans une profession de foi dans une élection européenne", en référence à une photo et un court texte d'Emmanuel Macron figurant dans le programme La République en marche dévoilé jeudi.

Mais en 2009, le président Sarkozy apparaissait sur plusieurs documents de campagne de l'UMP pour les élections européennes.

La liste du RN et celle du parti de la majorité sont actuellement au coude-à-coude en tête des intentions de vote du scrutin du 26 mai.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a considéré jeudi que si Emmanuel Macron "perd l'élection" européenne, "alors il devra partir".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-