La faim doit appartenir au passé, exhorte le pape devant le Fida

La faim doit appartenir au passé, exhorte le pape devant le Fida

Publié le :

Jeudi 14 Février 2019 - 12:40

Mise à jour :

Jeudi 14 Février 2019 - 14:26
© Tiziana FABI / AFP
PARTAGER :

Par AFP - Rome

-A +A

La faim doit appartenir au passé, a exhorté jeudi le pape François devant le conseil des gouverneurs du Fonds international de développement agricole (Fida).

Il faut se montrer "déterminé” dans la lutte contre la faim afin que ce problème "appartienne au passé", a déclaré le pape argentin, pour qui cette conviction ne doit pas être un simple "slogan".

Le Fida, a-t-il souligné, a un rôle important à jouer pour atteindre les objectifs: éradication de la pauvreté, lutte contre la faim, et promotion de la souveraineté alimentaire.

Les initiatives pour aider les populations dans le besoin ne doivent pas venir "de l'extérieur" mais au contraire "partir de la culture locale", ajouté le souverain pontife. Sans cette attention, les personnes dans le besoin sont considérées comme de "simples bénéficiaires d'une aide pouvant générer des dépendances".

"Quand un peuple s'habitue à la dépendance, il ne se développe plus!", a-t-il ainsi lancé.

Après cette prise de parole, le pape François a rencontré un groupe de 38 délégués de 31 peuples indigènes provenant d’Amérique, d’Afrique, d’Asie et du Pacifique, a annoncé le Bureau de presse du Saint-Siège. Pendant près de 20 minutes, le pontife a salué une à une les personnes présentes recevant de leur part des étoles traditionnelles.

Le pape François devant le conseil des gouverneurs du Fonds international de développement agricole (Fida), le 14 février 2019 à Rome

Commentaires

-