L’humour pleure Guy Bedos

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L’humour pleure Guy Bedos

Publié le 28/05/2020 à 20:06 - Mise à jour à 23:42
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le comédien et humoriste est décédé ce jeudi à l’âge de 85 ans. C’est un homme engagé, une grande gueule et un artiste hors pair qui s’éteint. 
« Il était beau, il était drôle, il était libre et courageux. Comme je suis fier de t’avoir eu pour père. Embrasse Desproges et Dabadie vu que vous êtes tous au paradis ».
Par ce message sur les réseaux sociaux, accompagné d’un portrait en noir et blanc, que Nicolas Bedos a annoncé en fin d’après-midi le décès de son père. 
 
Le rideau est tiré sur la distribution de baffes. Celles que Bedos s’amusait à dispenser, réservant ses meilleures vannes aux politiques, aux racistes, aux fanatiques en tous genres. Guy Bedos, l’homme de gauche, disait ce qu’il pensait, ce qui lui valut quelques procès.
 
L’amour des planches 
 
Parfois surnommé « le papy flingueur », Guy Bedos s’était rangé du one-man-show en 2013, puis du théâtre en 2015. Après une enfance sous le soleil d’Alger, et sous les coups d’une mère pétainiste et d’un beau-père antisémite, il avait épousé la scène dès son arrivée en France au tout début des années 1950, à l’école de théâtre de la rue Blanche. 
 
Son parcours s’inscrit tout autant dans l’histoire du septième art, avec plus de trente films au compteur et quelques œuvres cultes, comme « Un éléphant ça trompe énormément » et « Nous irons tous au paradis ». 
 
C’est en solo que Guy Bedos affûtait sa plume acérée, avec toujours un sourire malicieux, déclamant ces sketchs mordants qui ont fait de lui l’un des grands noms de l’humour, avec son lot de polémiques, de buzz, de déclarations parfois mal interprétées. Mais surtout tellement de fous-rires. 
« Comment ça je manque de nuance ? Absolument je manque de nuance »
 
Père de cinq enfants nés de trois mariages, Guy Bedos sera enterré dans le village corse de Lumio, sur cette île qu’il aimait tant.
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Guy Bedos s'est éteint jeudi à l'âge de 85 ans

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-