Sur TF1, Danse avec les Stars ne fait plus recette

Sur TF1, Danse avec les Stars ne fait plus recette

Publié le :

Mardi 19 Novembre 2019 - 13:00

Mise à jour :

Mardi 19 Novembre 2019 - 16:02
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Avec des audiences qui tournent autour des 3 millions de téléspectateurs et des parts de marché inférieures à 20 %, DALS est en nette perte de vitesse pour sa saison 10. 
 
La demi-finale de Danse avec les Stars n’a manifestement pas passionné les foules, samedi 16 novembre. L’émission phare de TF1 n’a en effet rassemblé que 2,93 millions de téléspectateurs curieux de savoir qui de Elsa Esnoult et Antony Colette, Sami El Gueddari et Fauve Hautot, Ladji Doucouré et Inès Vandamme allaient accéder à l’ultime prime. 
 
Des niveaux historiquement bas
 
Avec cette audience et 16,3 % de parts de marché, DALS enregistre tout simplement son plus bas niveau dans toute l’histoire de l’émission, soit dix saisons. Les danseurs de TF1 arrivent derrière les enquêtes de Magellan sur France 3. On est surtout bien loin des cinq millions de téléspectateurs des premières saisons !
 
Qu’en sera-t-il pour la finale opposant deux sportifs de haut niveau le 23 novembre ? Les audiences de la finale attirent systématiquement moins de monde que la première émission d’une saison, celle où l’on découvre les candidats et leurs partenaires. Il y avait 3,6 millions de personnes devant leur écran le 21 septembre dernier… et 4,2 millions de fans pour la finale de la saison 9.
 
Les raisons d’un désamour
 
Le public se lasserait-il de Danse avec les Stars ? Il est vrai que la formule n’a guère évolué depuis dix ans et que les candidats sont moins célèbres que lors des premières saisons, malgré tous leurs efforts pour se hisser (ou pas) à un haut niveau de danse. Des parcours comme celui du nageur handisport Sami El Gueddari, qui plus est associé à l’emblématique Fauve Hautot, ont pourtant de quoi émouvoir. 
 
Du côté des internautes, c’est surtout le système de votes, et en particulier lors du face à face de chaque émission, qui semble remis en cause. L’élimination d’Azize Diabaté, par exemple, a fait bondir la Twittosphère. Faut-il s’acheminer vers une décision exclusive du jury à ce moment du programme ? DALS s’est renouvelé de cette manière aux Etats-Unis.
 
Un programme qui cartonne au Royaume-Uni
 
TF1, si l’on part du principe que la chaîne poursuivra l’émission l’année prochaine, va devoir revoir sa copie afin d’enrayer la chute des audiences. 900 000 téléspectateurs et 4 points de part de marché en moins, en moyenne, cela signifie aussi une baisse des recettes publicitaires. La valeur du spot de pub a ainsi perdu 23 % tout au long de cette saison 10.
 
Malgré ces mauvaises nouvelles, Danse avec les Stars n’en reste pas moins l’un des programmes les plus appréciés du PAF et a certainement des raisons d’espérer. Sur la chaîne BBC One, qui a créé puis exporté l’émission, Strictly Come Dancing (le nom original) en est à sa 17e saison et rassemble encore 9,9 millions de téléspectateurs, soit 47,9 % des parts d’audience. Il y a peut-être quelques conseils à prendre outre-Manche, par exemple en matière de casting ou de règles d'élimination, le jury ayant toujours le dernier mot sur la BBC. 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Animée par Camille Combal et Karine Ferri, l'émission est à la peine cette année

Fil d'actualités




Commentaires

-