Festival de Cannes: les retrouvailles de Gérard Depardieu et Isabelle Huppert dans "Valley of Love" (VIDEO)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Festival de Cannes: les retrouvailles de Gérard Depardieu et Isabelle Huppert dans "Valley of Love" (VIDEO)

Publié le 22/05/2015 à 15:54 - Mise à jour à 16:02
©Yves Herman/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): Jean-Michel Comte

-A +A

Le cinquième et dernier film français en compétition au Festival de Cannes, "Valley of Love", de Guillaume Nicloux, a été présenté ce vendredi. Il marque les retrouvailles de Gérard Depardieu et Isabelle Huppert, mais a déçu beaucoup de festivaliers.

Elle avait 21 ans et lui 27 quand ils ont tourné pour la première fois ensemble, dans Les valseuses de Bertrand Blier, en 1974. Et ils ne s'étaient pas retrouvés réunis au cinéma depuis Loulou, de Maurice Pialat, en 1980. La journée de vendredi 22 a marqué les retrouvailles d'Isabelle Huppert et de Gérard Depardieu au Festival de Cannes.

Trente-cinq ans après Loulou, ils sont donc tous deux à nouveau ensemble en compétition dans Valley of Love, de Guillaume Nicloux, le dernier des cinq films français candidats à la Palme d'or, qui sera décernée dimanche 24. Ils y interprètent un couple séparé qui reçoit une lettre de leur fils, six mois après son suicide, leur demandant d'être présents à une date précise dans le désert californien de la Vallée de la Mort.

Un film sur le thème du deuil qui a reçu un accueil plutôt frais de la part des critiques (pauvreté du scénario, banalité des dialogues, film artificiel selon les plus sévères) à la première projection de presse du matin. Pas de quoi cependant chagriner, pour la montée des marches dans l'après-midi, les deux acteurs qui totalisent trois Prix d'interprétation à eux deux (Depardieu en 1990 pour Cyrano de Bergerac, de Jean-Paul Rappeneau, et Huppert en 1978 pour Violette Nozière, de Claude Chabrol, et en 2001 pour La pianiste, de Michael Haneke).

L'autre film de la journée en compétition, Chronic, du réalisateur mexicain Michel Franco, est aussi un drame psychologique, également tourné en Californie. Tim Roth y interprète un aide-soignant qui, maladroit et réservé dans la vie privée, trouve du réconfort dans sa vie professionnelle, à l'hôpital, où il s'occupe de malades en phase terminale et noue des relations d'amitié avec eux.

Pour cet émouvant témoignage sur la fin de vie, le réalisateur s'est inspiré de l'histoire de sa grand-mère, aidée par des infirmières dévouées dans ses derniers mois. Le rôle principal devait être celui d'une aide-soignante femme, mais il a réécrit le rôle pour Tim Roth, et a par ailleurs fait tourner de vraies infirmières dans le film.

Entre suicide, deuil, Vallée de la Mort, hôpitaux et fin de vie, les organisateurs du Festival ont eu la bonne idée de détendre un peu l'atmosphère en proposant, hors-compétition, un peu de rêve et de magie avec le dessin animé Le Petit prince, présenté à la séance officielle de 19h.

Le chef d'œuvre d'Antoine de Saint-Exupéry a été adapté à l'écran par l'Américain Marc Osborne, le réalisateur de Bob l'éponge et de Kung Fu Panda. Et les voix françaises de ce film qui sortira en salles le 29 juillet vous garnissent un tapis rouge du Palais des festivals à elles seules: Marion Cotillard, Vincent Cassel, Vincent Lindon, André Dussolier, Florence Foresti, Guillaume Gallienne, Laurent Lafitte…

Le Festival touche à sa fin et le dernier des 19 films candidats à la Palme d'or sera présenté samedi 23: Macbeth, du réalisateur australien Justin Kurzel, "lecture viscérale de la tragédie la plus célèbre et captivante de Shakespeare" (c'est ce que dit le synopsis officiel), avec Marion Cotillard et Michael Fassbender dans les rôles principaux.

(Voir ci-dessous la bande-annonce de Valley of Love):

 

Auteur(s): Jean-Michel Comte


PARTAGER CET ARTICLE :


Gérard Depardieu et Isabelle Huppert au photocall de "Valley of Love", vendredi 22 à Cannes.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-