"La famille Bélier": Louane Emera, de "The Voice" aux César (DIAPORAMA)

"La famille Bélier": Louane Emera, de "The Voice" aux César (DIAPORAMA)

Publié le :

Jeudi 18 Décembre 2014 - 05:06

Mise à jour :

Vendredi 19 Décembre 2014 - 11:06
C'est la nouvelle révélation du cinéma français: Louane Emera, ex-demi-finaliste de "The Voice" l'an dernier, joue le rôle principal du film "La famille Bélier", sur les écrans depuis mercredi 17. Des débuts au cinéma qui lui ont valu d'être pré-sélectionnée pour les César.
©Mars Distribution
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

"C'est dingue tout ce qui m'arrive", ne cesse-t-elle de répéter à longueur d'interviews et sur les plateaux télé qui se l'arrachent depuis deux semaines. Louane Emera, qui s'était fait connaître dans le télé-crochet de TF1 The Voice l'an dernier, est la tête d'affiche du film qui fait le buzz ces jours-ci, La famille Bélier.

Elle y interprète la fille d'une famille de paysans sourds-muets, qu'elle aide à communiquer avec l'extérieur grâce au langage des signes, mais qu'elle décide de quitter un jour pour vivre sa vie à Paris et suivre sa passion, la chanson. Un rôle pas entièrement de composition, donc, pour cette jeune fille qui chante régulièrement depuis l'âge de 8 ans.

Avant-dernière d'une famille de six enfants (elle a quatre soeurs et un frère), originaire d'Hénin-Beaumont dans le Nord, Anne Peichert (c'est son vrai nom) avait déjà participé, en 2009, à l'émission L’école des stars, sur Direct-8, dont elle avait atteint la finale, en interprétant des chansons comme Ne me quitte pas de Jaques Brel, Les moulins de mon cœur de Michel Legrand ou Poupée de cire de France Gall.
Mais c'est le 16 février 2013, à 16 ans et demi, qu'elle a crevé l'écran. Ce soir-là, lors des auditions à l'aveugle de la saison-2 de The Voice, les quatre jurés (Louis Bertignac, Florent Pagny, Garou, Jenifer) se sont retournés sur son interprétation d'Un homme heureux, de William Sheller. Elle choisira comme coach Louis Bertignac, son idole, et ira jusqu'en demi-finale de l'émission, chantant notamment Imagine de John Lennon, la chanson préférée de son père, décédé trois mois plus tôt et à qui elle a rendu hommage.

Après son passage dans l'émission, elle a été remarquée par le réalisateur Eric Lartigau, pour ce rôle de jeune fille de la campagne qui aide son petit frère et ses parents sourds-muets. Aux côtés de Karin Viard et François Damiens, elle a donc appris à la fois la comédie et la langue des signes –qu'elle a décidé de présenter comme option au bac, elle qui parle déjà l'anglais, l'espagnol et le portugais.

"Ce qui m’a plu chez elle, c’est sa fragilité tenue, comme si elle allait déraper à la fin du premier couplet", explique Eric Lartigau quand il l'a découverte en regardant The Voice. "Chez elle, on a le sentiment que tout tient sur un fil, et pourtant, elle est là, présente, ancrée et solide à la fois. Elle va au bout. Elle devient une phrase sans fin. C’est Louane. J’aime sa grâce comme sa gaucherie qui est celle de l’adolescence".

Dans le film comme dans les interviews, elle est à la fois très naturelle, un peu timide et un peu gauche, mais maîtrise toujours la situation. Comme quand Laurent Ruquier lui a demandé de chanter a cappella récemment dans son émission On n'est pas couché, ce qu'elle a fait sans problème.

"Elle est très mature et a le sens de l’instant", poursuit Eric Lartigau. "Elle ne calcule pas car elle n’est pas consciente de ce qu’elle dégage. J’espère qu’elle gardera cette fraîcheur-là le plus longtemps possible. Et elle a cette élégance de ne jamais chercher la caméra".

Ses débuts remarqués lui ont valu, quelques jours avant ses 18 ans le mois dernier, une pré-sélection pour le César de la meilleure révélation féminine de l'année, dont les nominations seront annoncées le 28 janvier.

Mais sa première passion reste la chanson: elle a déjà sorti un premier single, Jour-1, a participé à l'album collectif de reprise des chansons de Renaud, et doit sortir son propre album en mars prochain.

Et comme elle garde les pieds sur terre, tout en entretenant sa renommée naissante sur les réseaux sociaux, elle continue ses études et veut passer son bac. Les suites de The Voice et le tournage du film l'ont obligée à redoubler sa première. Elle est en terminale littéraire au lycée Montebello à Lille, se juge comme une lycéenne moyenne, "comme les autres, (…) ni nulle ni excellente", qui se fait aider par ses copines pour rattrapper les cours qu'elle manque pour cause de promotion du film. Elle aura peut-être besoin d'un nouveau mot d'excuse en février, au moment des César.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film "La famille Bélier"):

 

Ex-candidate de "The Voice", Louane Emera fait des débuts remarqués au cinéma dans "La famille Bélier".

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-