"La fille du train": une Emily Blunt peut en cacher une autre (VIDEO)

Un thriller sur la bonne voie

"La fille du train": une Emily Blunt peut en cacher une autre (VIDEO)

Publié le :

Vendredi 21 Octobre 2016 - 09:56

Mise à jour :

Mercredi 26 Octobre 2016 - 10:26
Une jeune femme à la dérive qui passe son temps à observer, du train de banlieue qu'elle prend tous les jours, une maison et le couple qui l'habite: le film "La fille du train", tiré d'un roman policier à succès, sort ce mercredi dans les salles.
©Metropolitan FilmExport
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

Trois femmes dont les destins se croisent, un train de la grande banlieue de New York, du mystère et des rebondissements: le thriller La fille du train, un des best-sellers de l'an dernier, est adapté au cinéma (ce mercredi 26 sur les écrans français), avec Emily Blunt dans le rôle principal.

Une histoire peut en cacher une autre. Les événements sont racontés du point de vue de ces trois femmes: Rachel, qui ne s'est pas remise de son divorce avec Tom; Anna, la nouvelle femme de Tom; et Megan, la baby-sitter de leur bébé.

Mais la narratrice principale reste Rachel (Emily Blunt). Trentenaire, toujours sous le choc de son divorce, elle a essayé l'alcool pour oublier mais cela lui a coûté son emploi. Elle continue pourtant à prendre le train matin et soir entre Manhattan et la banlieue, pour faire croire à sa colocataire qu’elle travaille toujours. Dans le train, entre deux gorgées de vodka-schweppes qu'elle dissimule dans un thermos, elle prend plaisir à observer les autres. Et aussi, de la fenêtre du compartiment, près de la voie ferrée et non loin de chez elle, les deux maisons d'Anna et de Megan.

Anna et Tom semblent mener une existence paisible avec leur bébé, et Rachel est jalouse de leur bonheur. Megan, elle, vit avec un beau garçon et Rachel les aperçoit souvent boire leur café à la fenêtre le matin ou rire sur leur balcon le soir. "Elle est tout ce que je voudrais être", dit Rachel, là encore jalouse de ce beau couple.

Mais un jour, dans le jardin du couple parfait, un détail la choque… Peu après, un soir de beuverie, elle se retrouve chez elle, blessée à la tête et sans souvenir de ce qui s'est passé. Le même soir, Megan disparaît et la police craint le pire. Rachel raconte alors à la police ce qu'elle a vu (ou cru voir) peu de jours auparavant, le détail qui l'a choqué. Mais comment faire confiance à une femme alcoolique, mentalement perturbée, socialement à la dérive, dont la mémoire vacille? D'autant que Tom, son ex, l'accuse de harcèlement téléphonique. Et que des indices laissent à penser qu'elle est peut-être impliquée dans cette histoire…

Ce scénario à suspense, où se mêlent les trois versions des événements racontées par les trois femmes de l'histoire, est tiré du roman La fille du train (Ed. Sonatine), de la Britannique Paula Hawkins (l'intrigue se situait dans un train de la banlieue de Londres), paru en janvier 2015 et qui s’est imposé comme l’un des succès littéraires les plus rapides de l’histoire avec plus de 15 millions d’exemplaires vendus dans le monde, dont près de 500.000 en France.

L'intrigue, complexe, est habillement présentée, avec flashbacks et zones d'ombre, et les personnages sont multiples et complexes. La fin du film, cependant, est plutôt ratée, avec trop de rebondissements inattendus (ou pas), de retournement de personnages –certain(e)s gentil(le)s devenant méchant(e)s, et réciproquement– et quelques scènes un peu gore (dont une à la limite du ridicule, qui déclenche des rires moqueurs, avec un tournevis).

Il n'empêche que le suspense tient en haleine pendant près de deux heures, sous la houlette plutôt brillante du réalisateur Tate Taylor, qui s'était fait remarquer par deux films n'ayant rien à voir avec des thrillers: en 2011 La couleur des sentiments, histoire de trois femmes luttant contre les tensions sociales et la discrimination raciste dans le Mississippi des années 60, et en 2014 Get On Up, biopic sur le chanteur James Brown.

Emily Blunt (Le Diable s'habille en Prada, Sicario, Le chasseur et la reine des glaces, et bientôt Mary Poppins Returns) est avec conviction cette fille du train, alcoolique, obsessionnelle, mal dans sa peau, mais dont on se dit qu'elle n'a pas dit son dernier mot et ne se résout pas à jouer les victimes.

Rebecca Ferguson, actrice suédoise remarquée l'an dernier dans Mission: Impossible - Rogue Nation, est Anna, tandis que le rôle de Megan est interprété par la très sexy Haley Bennett, vue récemment dans Les 7 Mercenaires. Et au milieu de ces trois femmes personnages principaux, trois hommes, dans des rôles secondaires, ont leur importance dans l'histoire: le fiancé et le psy de Megan, et Tom le mari d'Anna et ex de Rachel, interprété par Justin Theroux (Mulholland Drive, Zoolander, Miami Vice: deux flics à Miami) –qui, dans la vie privée, mène une vie plus tranquille puisqu'il est l'heureux époux de Jennifer Aniston.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film):

Emily Blunt boit pour oublier...

Commentaires

-