Doodle: Google célèbre Suzanne Lenglen, première championne française de tennis

Doodle: Google célèbre Suzanne Lenglen, première championne française de tennis

Publié le :

Mardi 24 Mai 2016 - 11:11

Mise à jour :

Mardi 24 Mai 2016 - 11:19
En plein tournoi de Roland-Garros, Google rend hommage ce mardi à Suzanne Lenglen en lui consacrant son Doodle. Première star du tennis féminin, cette femme, qui a marqué l'histoire du sport français, aurait eu 117 ans en ce jour.
©Capture d'écran Google
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Son nom est surtout connu des amateurs de tennis, moins du grand public. Pourtant, Suzanne Lenglen, de son nom complet Suzanne Rachel Flore Lenglen, a marqué l'histoire du sport français. Alors que le tournoi Roland-Garros vient de débuter, cette première grande championne du tennis aurait eu 117 ans ce mardi 24.  Ainsi, pour lui rendre hommage, Google a décidé de lui consacrer son Doodle.

Née le 24 mai 1899 dans le XVIe arrondissement de Paris, la Française touche sa première raquette en 1910, dès l'âge de 11 ans. Impressionné par les prouesses de sa fille, son père décide alors de l'entraîner sur le court de la maison familiale, dans l'Oise, et lui donne des conseils pour le moins originaux: boire du cognac pendant les matchs par exemple. Deux ans plus tard, elle dispute son premier tournoi senior. Puis, une dizaine de mois plus tard, elle se fait remarquer par le champion du monde de tennis masculin, le Néo-Zelandais Anthony Wilding, quadruple vainqueur de la coupe Davis. Il lui demande alors d'être sa partenaire pour jouer en double mixte. Elle remporte son premier championnat du monde dès 1914. De là, sa carrière s'envole.

En sept ans, de 1919 à 1926, la championne, qui a popularisé le tennis, perdra seulement un seul match, aux Etats-Unis, par abandon. Au total, Suzanne Lenglen détient un palmarès que tous les sportifs de haut niveau doivent envier: 241 tournois gagnés, deux médailles d'or aux Jeux olympiques et 171 victoires consécutives. Surnommée "La Divine", la première championne française de tennis, qui s'est éteinte à l'âge de 39 ans des suites d'une leucémie, a également été la première à jouer en portant des jupes courtes -créées par le couturier Jean Patou- alors qu'à ses débuts ce sport se pratiquait en robe.

Loin d'être passé inaperçu, son talent a été récompensé et mainte fois admiré. En 1978, elle devient la première Française à entrer au Tennis Hall of Fame (Temple de la renommée). Puis, en 1997, le tournoi de Roland-Garros lui rend hommage en attribuant son nom au deuxième court le plus grand du stade qui peut accueillir environ 10.000 spectateurs. En parallèle, une rue dans le XVIe arrondissement de Paris, qui mène tout droit au stade Roland-Garros, porte également son nom. Une statue de marbre de "La Divine" y est même érigée. Suzanne Lenglen a notamment laissé son nom à un stade situé entre Issy-les-Moulineaux et Paris mais aussi à une station de tramway parisienne.

 

Google rend hommage ce mardi à Suzanne Lenglen en lui consacrant son Doodle.


Commentaires

-