Doodle: Google rend hommage à Wilbur Scoville, inventeur de l'échelle de puissance des piments

Ca pique!

Doodle: Google rend hommage à Wilbur Scoville, inventeur de l'échelle de puissance des piments

Publié le :

Vendredi 22 Janvier 2016 - 08:50

Dernière mise à jour :

Vendredi 22 Janvier 2016 - 08:57
L'inventeur du test de Scoville qui mesure l'intensité des piments, est commémorée ce vendredi avec un Doodle Google pour son 151e anniversaire.
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
©capture d'écran Google
-A +A

La renommée de l'échelle de Scoville n'est pas tout à fait aussi élevé que celle de Richter qui mesure l'intensité des séismes. Et pour cause, l'échelle de Scoville mesure l'intensité de la force... des piments!

L'échelle de Scoville, qui mesure la concentration de capsaïcine - le composant actif qui donne aux piments leur force - va du poivron, avec une cote de zéro unité thermique Scoville (ou SHU), à 16.000.000 de SHU qui représente la capsaïcine pure.

Wilbur Scoville est né à Bridgeport dans le Connecticut (États-Unis) un 22 janvier 1865, il y a donc 151 ans. Le scientifique s'est spécialisé dans la pharmacologie durant sa carrière, ce qui l'a poussé à se consacrer à l'étude de la pipérine et de la capsaïcine, les molécules présentes dans le poivre et les piments qui provoquent les sensations de piquant et de chaleur. Ces travaux le conduiront à créer en 1912 son unité de mesure et l'échelle qui en découle.

Pour établir son classement, Wilbur Scoville préparait une solution de piment frais entier réduit en purée mélangé avec de l’eau sucrée. Cette solution était généralement testée par cinq personnes et tant que la sensation de brûlure du piment subsistait, il en augmentait la dilution. Lorsque la sensation de brûlure disparaissait, la valeur de la dilution servait de mesure à la force du piment.

Par exemple, un piment doux, ne contenant pas de capsaïcine, avait un degré de zéro, ce qui signifie aucune sensation de brûlure détectable même sans dilution. À l'opposé, pour les piments les plus forts, un taux de 300.000 signifiait que leur extrait devait être dilué 300.000 fois avant que la capsaïcine ne devienne indétectable. Le piment le plus fort du monde, le Carolina Reaper se situe en moyenne à 1.569.300 sur l'échelle de Scoville avec des pointes à plus de 2.200.000.

Pour rendre hommage aux travaux de Wilbur Scoville, Google lui consacre son doodle vendredi 22 janvier. Un petit jeu permettant de glacer les piments en fonction de leur puissance est ainsi proposé sur la page d'accueil du moteur de recherche.

En cliquant au bon endroit avec la souris sur une barre coulissante, vous pouvez envoyez de la crème glacée sur un piment pour en neutraliser la puissance. Le jeu devient de plus en plus difficile suivant la force des piments.

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Les autres articles du dossier :