Tour de France 2018: les sept étapes à ne pas louper

♫ A bicyclette ♫

Tour de France 2018: les sept étapes à ne pas louper

Publié le :

Vendredi 13 Juillet 2018 - 15:09

Mise à jour :

Vendredi 13 Juillet 2018 - 15:14
Le Tour de France a débuté samedi dernier, en partant de Noirmoutier-en-l'Île. Des écarts se sont déjà creusés, mais la montagne n'a pas encore imposé sa loi. A partir de ce week-end, sept étapes sont particulièrement attendues, dont les Pyrénées et le passage du Tourmalet.
© Lionel BONAVENTURE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le Tour de France 2018 a débuté le samedi 7 juillet à Noirmoutier-en-l'Île. Après une semaine de courses, plutôt favorable aux sprinteurs (le Slovaque, spécialiste du genre, Peter Sagan, a d'ailleurs déjà remporté deux étapes – à la Roche-sur-Yon et à Quimper), la montagne se rapproche dangereusement ce week-end et s'apprête à dicter sa loi.

Car pour l'instant les écarts ne sont pas très importants. Le maillot jaune est au Belge Greg Van Avermaet, avec seulement trois secondes d'avance sur le Britannique Geraint Thomas.

Lire aussi: Tour de France 2018 - Chris Froome le favori et ses 9 outsiders

Chris Froome n'est que 14e, à une minute et deux secondes du leader du classement général. A noter que le premier Français est 4e, avec seulement six secondes de retard: il s'agit de Julian Alaphilippe.

Mais les choses sérieuses commencent réellement dimanche, avec la première des sept étapes à ne surtout pas louper.

>Dimanche 15 juillet - 9e étape: Arras Citadelle - Roubaix (156,5 kms)

Après deux éditions sans, ils sont de retour: les pavés. Lors de cette 9e étape, les coureurs du peloton devront affronter 21,7 kilomètres de pavés.

Et comme la météo s'annonce claire et ensoleillée, les risques de chute seront un peu moins importants. Car quand les pavés sont humides, les coureurs cyclistes sont souvent victimes de chutes spectaculaires et dangereuses.

>Mardi 17 juillet - 10e étape: Annecy - Le Grand-Bornan (158,5 kms)

La 10e étape est la première véritable étape de montagne avec cinq cols: un de 4e catégorie, trois de 1re catégorie et un hors catégorie avec la montée du plateau des Glières (6 kms avec une pente à 11,2%).

>Mercredi 18 juillet - 11e étape: Albertville – La Rosière Espace San Bernardo (108,5 kms)

Nouvelle étape de montagne dans cette semaine qui s'annonce donc favorable aux grimpeurs, comme Warren Barguil (actuellement 24e avec une minute et cinquante-sept secondes de retard sur le leader du classement général) et première arrivée au sommet à La Rosière (17,6 kms à 5,8%).

>Jeudi 19 juillet - 12e étape: Bourg-Saint-Maurice Les Arcs – Alpe d'Huez (175,5 kms)

L'Alpe d'Huez est presque une tradition dans le Tour de France et il est au menu de l'arrivée de cette 12e étape longue de 175 kilomètres.

>Mercredi 25 juillet - 17e étape: Bagnères-de-Luchon - Saint-Lary-Soulan Col du Portet (65 kms)

Cette 17e étape est la plus courte de la Grande Boucle puisqu'elle ne fait que 65 kilomètres mais elle sera extrêmement dense, puisque les Pyrénées se dressent sur la route des coureurs composant le peloton.

Un écrémage, avec des arrivées hors délais et des abandons, pourrait s'y effectuer. Le point le plus compliqué sera sans doute l'arrivée avec le col du Portet.

>Vendredi 27 juillet - 19e étape: Lourdes - Laruns (200,5 kms)

Les grimpeurs devraient à nouveau tirer leur épingle du jeu lors de cette 19e étape longue de 200 kilomètres avec 4.700 mètres de dénivelé.

Les sprinteurs seront eux sans doute à la peine, particulièrement au passage du Tourmalet, à mi-course.

>Samedi 28 juillet - 20e étape: Saint-Pée-sur-Nivelle - Espelette (contre la montre individuel - 31 kms)

L'an dernier, Romain Bardet avait perdu sa place sur le podium du Tour de France lors du contre la montre individuel avec arrivée à Marseille dans le Stade Vélodrome.

Cette année, l'étape s'annonce toujours aussi cruciale et s'étend sur 31 kilomètres de Saint-Pée sur-Nivelle à Espelette, avec la côte de Pinodieta assez proche de l'arrivée.

Les étapes du Tour de France les plus attendues par les spectateurs sur les routes et par les téléspectateurs sont celles de montagne.

Commentaires

-