Bataclan: la salle de concert réouvrira finalement le 12 novembre avec un concert de Sting

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Bataclan: la salle de concert réouvrira finalement le 12 novembre avec un concert de Sting

Publié le 04/11/2016 à 09:39 - Mise à jour à 09:54
©Angela Weiss/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Initialement Pete Doherty était prévu pour lancer, le 16 novembre, les festivités dans la "nouvelle" salle du Bataclan. Ce sera finalement le chanteur anglais Sting qui y jouera le 12 novembre a-t-on appris ce vendredi.

Jusqu'à ce vendredi 4 novembre, c'était Pete Doherty qui était programmé pour faire la réouverture, le 16 novembre, du Bataclan. Mais le chanteur, auteur, compositeur et interprète de rock anglais n'aura pas la chance de faire cette première puisque ce sera son homologue britannique Sting qui s'en chargera. Le concert de l'ancien chanteur du groupe The Police aura lieu le 12 novembre soit à la veille du premier anniversaire des attentats qui avaient causé la mort de plus de 132 morts dont 90 rien que dans la salle du Bataclan.

Annoncé par la presse, l'information a tout de même été confirmé par le chanteur Sting à l'aide d'un tweet publié ce vendredi 4 à huit heures du matin.

Quelques informations annoncées par BFMTV donnent des indications sur le déroulement de cette soirée qui donnera un sentiment d'hommage envers les victimes. Tandis que le concert de Pete Doherty affiche déjà complet depuis plusieurs semaines celui de Sting verra quelques places mises en vente. Néanmoins, la plupart d'entres elles seront réservées. La chaîne d'information en continu affirme que: "pour l'occasion, la sécurité a été renforcée, avec notamment un nouveau système d'ouverture de portes (...) Une équipe de sécurité et des agents de la préfecture de police seront mobilisés".

Le groupe Eagles Of Death Metal, originaire de Californie aux États-Unis, sera présent dans la salle du Bataclan non pas pour jouer mais afin de participer à une cérémonie d'hommage en compagnie des familles de victimes et des rescapés. Le chanteur de ce groupe, qui était sur scène lors de l'attaque des terroristes islamistes dans la salle de concert, avait récemment fustigé la sécurité de la salle. Des propos qu'il avait appuyé par des déclarations racistes: "certains que les terroristes étaient là très tôt. Je me me souviens d'eux en train de fixer mon pote. J'ai juste mis ça sur le compte de la jalousie des Arabes à notre égard. Quand un musulmam voit un Américain un peu baraqué et avec des tatouages il le fixe. J'ai compris plus tard qu'il s'agissait d'Abdeslam qui regardait mon ami, pensant certainement qu'il s'agissait d'une menace. Il n'y a aucun doute que les terroristes étaient déjà à l'intérieur, d'une manière ou d'une autre".

Mais pour le 12 novembre exit les préjugés et les tensions et place au souvenir et à la fête. Une plaque commémorative avec les noms des victimes sera apposée devant le Bataclan.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


L'attentat du 13 novembre avait fait plus de 130 morts en France dont 90 rien qu'au Bataclan.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-