Décès du célèbre chef d'orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Décès du célèbre chef d'orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt

Publié le 06/03/2016 à 16:39 - Mise à jour à 16:48
Nikolaus Harnoncourt buste autriche
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le chef d’orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt est mort à l’âge de 86 ans samedi, a annoncé ce dimanche sa famille. Il était l'un des pionniers de la résurgence du mouvement baroque dans les années 70.

Il était l'un des artisans majeurs du renouveau du baroque en Europe. Le chef d'orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt s'est éteint samedi 5 mars à l'âge de 89 ans. "Nikolaus Harnoncourt a rendu son dernier souffle paisiblement dans le cercle familial", a indiqué un court communiqué de sa famille.

Le chef autrichien avait annoncé en décembre qu'il mettait fin à sa carrière en raison de problèmes de santé. "Mes capacités physiques exigent une annulation de mes projets à venir", avait écrit Nikolaus Harnoncourt dans une lettre ouverte au public venu écouter en décembre, le week-end même de ses 86 ans, un concert de l'ensemble de musique baroque qu'il a fondé à Vienne, le Concentus Musicus Wien.

Le comte Nikolaus de la Fontaine und d’Harnoncourt-Unverzagt est né à Berlin le 6 décembre 1929 d’une mère issue de la dynastie des Habsbourg et d’un père de descendance lorraine passé au service de cette même famille qui a longtemps régné sur l’Europe centrale et notamment l'empire d'Autriche-Hongrie. Il étudie le violoncelle à Vienne où il rejoint l'Orchestre symphonique de la ville en 1952. Il s'intéresse très tôt à la musique baroque et à son interprétation sur instruments anciens et est l'un des pionniers de la résurgence du mouvement baroque dans les années 70. Devenu chef d'orchestre, Harnoncourt ne s'est jamais cantonné à un style, enregistrant le répertoire dans toute sa variété, jusqu'aux romantiques et à la musique du XXe siècle.

Le chef avait également créé le festival Styriate, qui se déroule tous les ans à Graz, la ville du sud de l'Autriche qui l'a vu grandir. 

Roselyne Bachelot, l'ex ministre, a tenu à rendre hommage au maestro en indiquant, sur Twitter, que "son intégrale des cantates de Bach" est "une référence".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Le chef d’orchestre autrichien Nikolaus Harnoncourt est mort à l’âge de 86 ans samedi 5.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-