Le chewing-gum éliminerait jusqu'à 100 millions de bactéries bucco-dentaires en quelques minutes

Le chewing-gum éliminerait jusqu'à 100 millions de bactéries bucco-dentaires en quelques minutes

Publié le :

Mardi 27 Janvier 2015 - 12:27

Mise à jour :

Samedi 31 Janvier 2015 - 15:14
Une étude récemment menée aux Pays-Bas affirme que le chewing-gum permet de débarrasser votre bouche de millions de bactéries en quelques minutes.
©Jan Leversund/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Si mâcher un chewing-gum n'est jamais très élégant et souvent considéré comme une confiserie, une récente étude de l'Université de Groningen aux Pays-Bas démontre sa capacité à éliminer les bactéries situées dans votre bouche.

L'équipe de chercheurs de Groningen a recruté pour les besoins de l'étude 5 étudiants en génie biomédical et leur ont fait mâcher deux types de chewing-gum à la menthe sur un laps de temps allant de 30 secondes à 10 minutes. Les bouts de gomme ont ensuite été précieusement recueillis pour être analysés.

Les résultats de l'étude montrent que le chewing-gum aurait la capacité de capturer jusqu'à 100 millions de bactéries en 10 minutes –soit 10% de la charge microbienne de la salive.

Les chercheurs ont également étudié la composition initiale des chewing-gums, constatant que les fabricants ajoutent plusieurs agents actifs à la gomme pour améliorer sa capacité à reminéraliser les dents, à réduire les caries, la plaque dentaire et la gingivite.

Nombre de bâtonnets vendus dans le commerce sont d'ailleurs aujourd'hui garantis sans sucres. Des édulcorants artificiels, arômes et autres agents viennent compenser l'absence de saccarose. Ces édulcorants jouent un rôle actif dans la réduction de la formation de biofilms buccaux, causes de maladies infectieuses telles les caries.  Les chewing-gums sans sucres sont les seuls qui éliminent les bactéries.

Alors, si vous n'avez pas de brosse à dent sous la main, mâchez! L'American Dental Association avertit cependant que cela ne signifie pas que la gomme à mâcher peut remplacer le brossage de vos quenottes. Elle doit rester un complément au brossage -au moins deux fois par jour- et le nettoyage de la plaque entre les dents. Mais quand on sait que les Français n'usent que deux brosses à dents par personne et par an au lieu des six recommandées par les dentistes, cela laisse au chewing-gum de belles années devant lui…

 

Le chewing-gum serait un allié antibactérien efficace.


Commentaires

-