Le Goji, la baie de la longévité

Le Goji, la baie de la longévité

Publié le :

Lundi 02 Février 2015 - 16:29

Mise à jour :

Samedi 28 Février 2015 - 13:17
Ce petit fruit rouge serait le secret de longévité des peuples tibétains et chinois. Utilisée par les médecines traditionnelles des contreforts de l’Himalaya, la baie de goji a été déclarée en 2014 "Trésor national" par la Chine.
©Wikimedia Commons
PARTAGER :
-A +A

La baie de goji se fait une place de plus en plus prépondérante dans les étalages et les rayons des magasins bio. On la trouve souvent dans le commerce sous l’appellation Lycium Barbarus, bien qu’il s’agisse en réalité de l’arbre sur laquelle elle pousse (son véritable nom botanique est Fructus Lycii).

On prête à ce petit fruit rouge des vertus médicinales extrêmement importantes, le décrivant comme un "superfruit". Son action permettrait de protéger le foie et les reins, stimuler le système immunitaire, traiter les troubles respiratoires, soigner certaines formes de diabète et l’infertilité masculine. De tels bienfaits pour l’organisme humain sont dus à l’importante concentration de vitamines (notamment A, C et E)  dans cette petite baie.

On lui attribue également un pouvoir antioxydant capable de prévenir le vieillissement et certains cancers. Certaines hypothèses de recherches avancent qu’elle pourrait diminuer les effets secondaires de la chimiothérapie. La baie de goji est par ailleurs surnommée par les tibétains "Baie de la longévité". Une légende court même sur un herboriste chinois, Li Quiyang, qui aurait atteint l’âge canonique de 256 ans en se nourrissant principalement de baies de goji! 

Si la plupart des vendeurs vantent ses vertus en s’appuyant sur le fait que le fruit provient de l’Himalaya, où les conditions climatiques extrêmes favorisent les propriétés salutaires du goji, la plupart des baies vendues en Europe proviennent de la province du Ningxia, dans le nord de la Chine. L’authentique baie de goji (Lycium Barbarus) provient des hauts-plateaux de la région du Cachemire chinois. De plus en plus rare sur les marchés, le Lycium Barbarus est peu à peu remplacé par le Lycium Chinese, une espèce proche mais dont la qualité thérapeutique est inférieure à l’original. Il est également important de noter que les baies de goji provenant de la province du Ningxia sont d’une qualité bien moindre aux autres compte tenu de la présence de produits phytosanitaires (engrais et pesticides) qui dépassent souvent la norme européenne concernant l’attribution du label Agriculture Biologique.

Comment le consommer?

La consommation de baies de goji peut se faire sous plusieurs formes. Pour des raisons de sécurité sanitaire, seuls les fruits séchés peuvent être importés en Europe. Les nutritionnistes conseillent de les consommer tels quels, à la manière des raisins secs, principalement le matin (bien que l’on puisse en manger le reste de la journée), sans excéder une trentaine de grains par jour dans les premières semaines. On peut également le consommer sous forme de jus (bien que, pour un effet optimal, il faille que le goji ne soit pas mélangé à d’autres fruits), en poudre, voire en gélules.

Il ne s’agit en aucun cas d’un médicament mais plutôt d’une cure de vitamines et d’antioxydants. Si la baie ne présente pas d’effets secondaires importants, les personnes souffrant d’addiction forte à l’alcool ou au tabac peuvent ressentir des maux de ventre plus ou moins importants suivant la quantité ingurgitée. De même que le goji est particulièrement déconseillé aux femmes enceintes car il provoque une stimulation de l’utérus, et aux personnes étant sous anticoagulant (warfarine), le fruit accentuant l’action du médicament.

Il convient d’être particulièrement vigilant lors de l’achat. Pour obtenir des baies de goji, trois possibilités s’offrent aux acheteurs: Internet, magasins bio et pharmacies. Le Web propose des dizaines de sites spécialisés dans la vente de ces fruits. C'est souvent moins cher que dans le commerce, mais la provenance des fruits vendus n’est pas toujours indiquée et la qualité diffère beaucoup entre les différents sites. L’écart des prix est également très variable.

Les achats sont également possibles dans les magasins d’alimentation biologique, où la qualité est très souvent au rendez-vous. La traçabilité des produits est également plus précise que sur Internet. Attention tout de même à la vente en vrac, qui ne garantit pas toujours la sécurité sanitaire du transport.

Il est conseillé de se fournir auprès de certaines pharmacies qui proposent des baies de goji afin de bénéficier des conseils du pharmacien sur la posologie pour une première utilisation.

Il faut tout de même garder à l’esprit que c’est un produit relativement cher. En pharmacie et dans les magasins d’alimentation biologique, les prix varient entre 30 et 80 euros le kilo (on trouve souvent des contenant de allant de 200 grammes à un kilo pour les fruits secs). Sur le Web, les écarts de prix sont plus importants et une grande prudence est de mise. S'il est possible de trouver des sachets de baies à moins de 10 euros le kilo, il s’agit vraisemblablement de fruits secs ressemblant à du goji mais n’en étant pas, voire à des baies de goji particulièrement soumises aux pesticides (des cas d’empoisonnement au souffre ont été relevés). Les prix des fournisseurs fiables varient quant à eux d’une vingtaine à une soixantaine d’euros le kilo.

Des baies de goji commercialisées en vrac.


Commentaires

-