Le père du Nutella, Michele Ferrero, est mort

Les gourmands en deuil

Le père du Nutella, Michele Ferrero, est mort

Publié le :

Dimanche 15 Février 2015 - 11:00

Mise à jour :

Lundi 16 Février 2015 - 09:03
Michele Ferrero, fondateur d'un véritable empire du chocolat et inventeur du Nutella, est mort samedi 14 février. La célèbre pâte à tartiner avait fait de lui l'homme le plus riche d'Italie.
©Stefano Rellandini/Reuters
PARTAGER :
-A +A

C'était "le roi du chocolat". Michele Ferrero, le père du Nutella, est mort samedi 14 février à l'âge de 89 ans, des suites d'une longue maladie, à son domicile monégasque. Il avait fondé un véritable empire du chocolat, qui en avait fait l'homme plus riche d'Italie, et la 30e fortune mondiale.

Le président de la République italienne s'est déclaré "très ému" et a salué la mémoire d'un "véritable entrepreneur".

Cette success-story sucrée n'avait pourtant rien d'évident. Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, Michele Ferrero hérite de son père pâtissier une petite entreprise familiale dans le Piémont. Mais surtout, sa famille lui lègue une recette de "supercrema", à base de noisettes et de cacao. Visionnaire, le fils Ferrero va alors modifier quelque peu la recette, la baptiser "Nutella", et lancer le nouveau produit à l'assaut de l'Italie puis de l'Europe.

Le succès ne s'est pas fait attendre, et Ferrero devint une marque toute puissante, enchaînant les succès. On doit ainsi à l'entreprise des douceurs aussi célèbres que les "Ferrero Rocher", les "Mon Chéri", les œufs "Kinder" ou encore les pastilles "Tic Tac". L'empire Ferrero pèse aujourd'hui plus de 8 milliards d'euros de chiffres d'affaires annuel, et emploit 22.000 salariés à travers le monde.

Si la bataille autour de la succession de Michele Ferrero risque d'être féroce, l'entreprise continuera de produire 365.000 tonnes de Nutella chaque année. Au grand dam des diététiciens... mais pour le plus grand plaisir des gourmands du monde entier. 

 

 

Le père du Nutella, Michele Ferrero est décédé samedi 14 février

Commentaires

-