Les Belges veulent inscrire leur bière au patrimoine de l'Unesco

Fierté nationale

Les Belges veulent inscrire leur bière au patrimoine de l'Unesco

Publié le :

Mardi 29 Novembre 2016 - 17:48

Mise à jour :

Mardi 29 Novembre 2016 - 17:58
La Belgique a déposé un dossier auprès de l'Unesco pour inscrire son savoir-faire sur la bière au patrimoine mondial de l'Unesco. L'ONU doit examiner la demande d'ici le 2 décembre.
©Oktoberfest Paris
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La Belgique a récemment déposé un dossier de candidature à l'Unesco, dans l'espoir que l'Organisation des Nations Unies promulgue la bière belge au rang de patrimoine culturel immatériel. L'ONU doit examiner cette demande lors d'une réunion qui se tient à Addis-Abeba (Ethiopie) depuis lundi 28, et ceux pendant cinq jours.

En Belgique, la bière est une véritable tradition, ancrée dans les mœurs. Blanche, brune, rouge, ambrée, fuitée, gueuze... Il en existe plus de 3.000 différentes. Et la variété de goût, ainsi que la qualité du produit, confortent chaque jour les amoureux de la bière belge dans le fait que c'est un talent qui devrait être inscrit à l'Unesco. Car elle n'a rien avoir avec "l'eau à l'orge" que l'on boit en France, a confié un amateur belge à Franceinfo.

Mais la France peut se vanter d'avoir des régions viticoles sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité: Saint-Emilion, Bourgogne et Champagne.

La Belgique a de son côté deux éléments culturels inscrits à ce patrimoine immatériel de l'humanité. Il s'agit des marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse (inscrites en 2012), processions religieuses qui ont lieu entre les rivières de Sambre et Meuse, en Wallonie, pour commémorer les Saints d'édifices religieux.

En 2013, les Belges ont également pu inscrire la pêche aux crevettes à cheval à Oostduinkerke. Une pêche à laquelle participe douze familles, chacune avec sa spécialité comme le tissage des filets ou la connaissance des chevaux de trait brabançons.

 

Les Belges sont fiers de leur(s) bière(s).

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-