Pourquoi trinque-t-on avant de boire un verre?

Tchin-tchin

Pourquoi trinque-t-on avant de boire un verre?

Publié le :

Jeudi 22 Janvier 2015 - 17:43

Mise à jour :

Mardi 27 Janvier 2015 - 14:10
Anniversaires, mariages, dîners entre amis: pour de nombreuses occasions, nous avons pris pour habitude de trinquer. Mais d'où vient cette étrange tradition de cogner nos verres, les yeux dans les yeux, en prononçant "tchin-tchin"?
©Flickr Creative Commons
PARTAGER :

Auteur : AZ

-A +A

Pour la plupart des gens, un apéritif ne peut commencer sans qu'on ait trinqué. Cette coutume assez particulière remonte au Moyen-âge. A l'époque, pour éliminer ses rivaux, l'empoisonnement était très fréquent. Pour limiter les risques, les grands seigneurs avaient alors pris l'habitude de trinquer, faisant en sorte qu’un peu du contenu de chaque verre se retrouve dans l’autre, lorsqu'ils s'entrechoquaient.

Trinquer se faisait alors en deux temps: l'un des buveurs frappait son verre contre celui de l'autre en y versant un peu de son breuvage, puis le second frappait son verre contre celui du premier, en faisant de même. Chacun devait ensuite boire une première gorgée en regardant l'autre dans les yeux. Preuve qu'il n'y avait pas de mauvaise intention...

Trinquer était alors un signe de confiance, une personne mal intentionnée ne prenant pas le risque de boire son propre poison. Si désormais la confiance est de mise, la tradition a toutefois perduré. Seulement, de nos jours, nos verres ne se cognent qu'une seule fois... et beaucoup moins fort.

En parallèle, sans savoir trop pourquoi, "tchin-tchin" est souvent prononcé lorsque l'on trinque. Selon la même histoire, cette expression symbolise le bruit des verres qui s'entrechoquent. D'autres diront que cette formule vient de Chine. A l'époque, "qing qing" (qui signifie "je vous en prie") était utilisée pour inviter quelqu'un à boire. Ce seraient alors les soldats, de retour de la campagne de Chine, qui auraient introduit cette expression chez nous.

Mais d'après le Trésor de la Langue Française Informatisé, notre tchin-tchin viendrait de l'expression "tsing-tsing", qui signifie "salut" en pidgin, une langue locale de la région de Canton, en Chine. Attention toutefois à ne pas le prononcer au Japon car "tchin-tchin" signifie là-bas "pénis"...

 

Auteur : AZ

La coutume de trinquer remonte au Moyen-âge.

Commentaires

-